Contexte de Galice

La Galice (en galicien : Galicia ou Galiza ; en espagnol : Galicia) est une communauté autonome avec un statut de nation historique (en galicien : nacionalidade histórica), située à l'extrémité nord-ouest de l'Espagne. Elle est entourée par la principauté des Asturies, la Castille-et-León, le Portugal, l'océan Atlantique et la mer Cantabrique. Elle recouvre une superficie de 29 574 km2 et sa population est estimée à 2 701 818 habitants en 2020.

La Galice se compose de quatre provinces : La Corogne, Lugo, Ourense et Pontevedra.

Saint-Jacques-de-Compostelle (Santiago de Compostela), cinquième ville galicienne par sa population, située dans la province de La Corogne, est la capitale politique de la communauté autonome, sans être...Lire la suite

La Galice (en galicien : Galicia ou Galiza ; en espagnol : Galicia) est une communauté autonome avec un statut de nation historique (en galicien : nacionalidade histórica), située à l'extrémité nord-ouest de l'Espagne. Elle est entourée par la principauté des Asturies, la Castille-et-León, le Portugal, l'océan Atlantique et la mer Cantabrique. Elle recouvre une superficie de 29 574 km2 et sa population est estimée à 2 701 818 habitants en 2020.

La Galice se compose de quatre provinces : La Corogne, Lugo, Ourense et Pontevedra.

Saint-Jacques-de-Compostelle (Santiago de Compostela), cinquième ville galicienne par sa population, située dans la province de La Corogne, est la capitale politique de la communauté autonome, sans être celle de la province, ce qu'est La Corogne, ancienne capitale politique de la Galice et ville la plus importante de la région.

Les langues officielles sont le galicien et l'espagnol.

Le portugais est également parlé dans certains villages et petites villes galiciennes frontalières avec le Portugal.

Plus à propos Galice

Informations de base
  • Nom natif Galicia
  • Domaine Internet .gal
Population, Area & Driving side
  • Population 2695645
  • Zone 29574
Historique
  •  
    Implantations romaines en Galice.
     
    Le royaume suève
    Dynastie suève (Ve – VIe siècles)
    vert pré : limites de la province romaine
    rose : région ayant changé d'autorité...Lire la suite
     
    Implantations romaines en Galice.
     
    Le royaume suève
    Dynastie suève (Ve – VIe siècles)
    vert pré : limites de la province romaine
    rose : région ayant changé d'autorité
    vert : limites du royaume des Suèves.
     
    Rose des vents représentant les différents peuples celtes, au pied de la tour d'Hercule (La Corogne).
     
    Un castro, village en pierre sèche de la préhistoire galicienne (Castro de Baroña).
     
    La Torre de Hércules (la tour d'Hercule), dernier phare romain en fonctionnement (à La Corogne).

    La Galice doit donc son nom aux Callaeci, nom donné par les auteurs anciens aux peuples de cette région (en fait d'une zone allant jusqu'au fleuve Douro). La Gallaecia devient une province romaine dotée d'une certaine autonomie avec ses propres capitales (Braga, Lugo et Astorga).

    La conquête romaine (de 137 à 22 avant Jésus-Christ), motivée par la richesse en minerais, a créé, au fil des siècles, une culture où les éléments indigènes se sont manifestés avec une force croissante. Les voies romaines, les ponts (Bibei, Ourense), les murailles (Lugo) et les exploitations agricoles autour des villae changent peu à peu l'image du pays.

    L'influence la plus durable laissée par les Romains demeure la langue galicienne qui se développe à partir du latin vulgaire parlé dans cette région.

    Les royaumes suève et wisigoth

    Au cours des dernières décennies de l'empire romain d'Occident, au début des grandes invasions germaniques, les Suèves, un peuple établi entre le Rhin et le Danube, arrivent dans la péninsule ibérique en 409 avec d'autres tribus germaniques. Le royaume suève dure presque deux siècles (409-585) avant d'être intégré au royaume wisigoth.

    Le christianisme change progressivement la religiosité populaire, même si celle-ci subsiste à travers des mythes, des rites et des symbolismes particulièrement riches. Au IVe siècle, les premiers sièges épiscopaux font leur apparition, les doctrines priscillianistes ayant un singulier succès dans le monde rural. Priscillien finit par être exécuté, accusé de magie et d'orgies sexuelles, mais il fut considéré dans la Gallaecia comme un martyr, à un tel point que les évêques galiciens, au cours du synode de Tolède de 396, refusèrent de considérer les priscillianistes comme des martyrs.

    En 425-426, les Vandales, un autre peuple germanique, refoulent les Suèves et s'établissent également en Galice. Après une époque initiale de conflits, Galiciens, Suèves et Vandales s'allient et fondent un royaume qui dure un siècle et demi. Puis, le roi wisigoth Léovigild annexe, en 585, le royaume suève de Galice, qui devint alors une unité administrative du royaume wisigoth. Au cours des quelques siècles qui suivirent, les divers peuples composant la Galice, c'est-à-dire les Galéïco-Romains, les Suèves, les Vandales, et les Wisigoths, s'intégrèrent socialement et linguistiquement, puis fortifièrent leur royaume. Ce fut une époque d'âge d'or pour la Galice qui s'étendit sur presque toute la côte ouest de la péninsule (le Nord du Portugal actuel). En 711, les Berbères mirent fin à la domination wisigothe sur l'ensemble de la péninsule Ibérique, mais l'influence berbère demeura toujours faible en Galice.

    Royaume de Galice

    Le royaume de Galice a été une entité politique (Ve siècle – 1833) du sud-ouest de l'Europe et du nord-ouest de la péninsule Ibérique. Héritier du royaume suève, lui-même né de l'ancienne province romaine Gallaecia, le royaume de Galice est considéré comme le noyau d'origine des royaumes chrétiens nés dans le nord de la péninsule Ibérique au fur et à mesure de la Reconquista. Jusqu'au XIIIe siècle, le royaume est au centre du pouvoir des royaumes chrétiens, seul pour commencer puis au sein de l'ensemble formé par la Galice et le royaume de León.

    Au XIIe siècle, la Galice connaît un premier affaiblissement avec la sécession du sud du royaume qui devient le royaume de Portugal. La montée en puissance du royaume de Castille, à l'origine simple comté du royaume, qui va de pair avec ses conquêtes territoriales sur Al-Andalus, dilue progressivement la Galice au sein de la Couronne.

    L'arrivée des rois catholiques sur le trône sonne le glas de l'indépendance politique et administrative du royaume, qui continue néanmoins d'exister jusqu'à sa disparition en 1833, sous la régence de Marie-Christine de Bourbon.

    Le pèlerinage de Compostelle
     
    Saint Jacques, portant ses coquillages caractéristiques.

    Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle ou pèlerinage de Compostelle est un pèlerinage catholique, dont le but est d'atteindre le tombeau légendaire de l'apôtre saint Jacques le Majeur, situé dans la crypte de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice.

    Mis en place après la découverte du tombeau supposé de saint Jacques au début du IXe siècle, le pèlerinage de Compostelle devient à partir du XIe siècle un grand pèlerinage de la chrétienté médiévale. Mais c'est seulement après la prise de Grenade en 1492, sous le règne de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle la Catholique, que le pape Alexandre VI déclare officiellement Saint-Jacques-de-Compostelle lieu d'un des « trois grands pèlerinages de la chrétienté », avec ceux de Jérusalem et de Rome.

    Récemment, l'interprétation du sanctuaire catholique subi une évolution doctrinale : le mot « tombeau » a disparu des discours des deux derniers papes. Jean-Paul II parlant du « mémorial de saint Jacques », sans utiliser le mot « reliques » et Benoît XVI disant simplement que la cathédrale de Compostelle « est liée à la mémoire de saint Jacques ».

    Lire moins

Guide de conversation

Bonjour
Ola
Monde
mundo
Bonjour le monde
Ola mundo
Merci
Grazas
Au revoir
Adeus
Oui
Si
Non
Non
Comment vas-tu?
Como estás?
Bien, merci
Ben, grazas
Combien ça coûte?
Canto custa?
Zéro
Cero
Une
Un

Où pouvez-vous dormir près de Galice ?

Booking.com
522.865 visites au total, 9.230 Points d'interêts, 405 Destinations, 63 visites aujourd'hui.