Torre de Hércules

( Tour d'Hercule )

La tour d’Hercule (en galicien : Torre de Hércules) est un phare romain situé sur un cap, la punta Robaleira, face à l’océan Atlantique, dominant l'entrée de la ria donnant sur le port de La Corogne, en Galice (Espagne).

Le port antique de Brigantium a été renommé au XIIe siècle Ad Columnam, c'est-à-dire La Colonne ou la Tour (du phare), dont dérive directement le nom actuel de La Corogne (dont la forme galicienne « A Coruña » bien que le nom officiel en Espagne soit " La Coruña ").

La tour d'Hercule est le seul phare romain — et le plus ancien phare au monde — en fonctionnement de nos jours,. Il a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial le

La tour d’Hercule (en galicien : Torre de Hércules) est un phare romain situé sur un cap, la punta Robaleira, face à l’océan Atlantique, dominant l'entrée de la ria donnant sur le port de La Corogne, en Galice (Espagne).

Le port antique de Brigantium a été renommé au XIIe siècle Ad Columnam, c'est-à-dire La Colonne ou la Tour (du phare), dont dérive directement le nom actuel de La Corogne (dont la forme galicienne « A Coruña » bien que le nom officiel en Espagne soit " La Coruña ").

La tour d'Hercule est le seul phare romain — et le plus ancien phare au monde — en fonctionnement de nos jours,. Il a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial le , au titre du critère III,.

Haute de 55 m[1], la tour d’Hercule fut construite à la fin du Ier siècle[1], et sa présence est attestée au IIe siècle. Elle fut construite vraisemblablement sous les empereurs romains Trajan et Hadrien. Elle devint forteresse au Moyen Âge et fut complètement restaurée en 1791 — sous la direction de l'architecte Eustaquio Giannini (es) — par une sorte de chemisage de pierre autour de l’édifice antique très dégradé, ce qui eut pour effet de le remettre à neuf, en lui donnant son aspect actuel. La structure romaine est toujours visible à l'intérieur du monument.

Le phare a connu tous les progrès de l'éclairage maritime : le pétrole au XIXe siècle, puis l'électrification en 1921. Une corne de brume a été installée en 1974 et un radiophare en 1977[2].

Les fondations romaines du phare ont été dégagées dans les années 1990[1]. En juin 2009, le site a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial car il « apporte un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue » (critère III)[1].

Une campagne de fouilles, en 2009, a révélé au pied de la tour des milliers de fragments de statues à l'effigie de l'empereur Domitien, ce qui inciterait à faire remonter la construction du monument au milieu du Ier siècle[3].

Le phare romain

Le phare romain de plan carré avec un côté d'environ 18 m avait une hauteur d'origine de 41 m répartie sur trois niveaux. Chaque niveau est divisé en quatre chambres et on y accédait au moyen d'une rampe extérieure en spirale. Sa structure est conservée pour une hauteur de 37,2 m au sein de la structure carrée construite autour en 1791.

L'inscription latine

Une pierre, conservée au bas du phare, porte l'inscription :


MARTI
AVG SACR
C SEVIVS
LVPVS
ARCHITECTVS
AEMINIENSIS
LVSITANVS EX VO

Traduction : Consacré à Mars. Caius Sevius Lupus, architecte d'Aeminium[4], en Lusitanie, pour l'accomplissement d'un vœu.

 L'inscription latine.Les différents noms de la tour d'Hercule à travers l'histoire

Le phare fut connu à l'époque romaine sous le nom de Farum Brigantium et à l'époque médiévale sous celui de Faro ou de Castillo Viejo. Son nom actuel est dû à un passage de l'Estoria de España de Alphonse X de Castille où est racontée la légende selon laquelle Hercule enterra à cet endroit « la » tête du géant Géryon, qui, par ailleurs, était censé en avoir trois.

↑ a b c et d (fr) « Tour d’Hercule », Liste du patrimoine mondial, sur whc.unesco.org, Unesco (consulté le 1er juillet 2009) Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Ercole (es) Trop tôt pour Trajan, Cultura clasica nom ancien de l'actuelle Coïmbre, au Portugal
Photographies by:
Statistics: Position
1038
Statistics: Rank
108226

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Sécurité
571329684Cliquez/appuyez sur cette séquence : 6434
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Google street view

Où pouvez-vous dormir près de Tour d'Hercule ?

Booking.com
571.089 visites au total, 9.238 Points d'interêts, 405 Destinations, 198 visites aujourd'hui.