Musée d'histoire naturelle de Londres

Natural History Museum, London

( Musée d'histoire naturelle de Londres )

Le musée d’histoire naturelle de Londres (Natural History Museum) est l'un des trois grands musées installés le long de Exhibition Road, dans le quartier de Kensington à Londres (les deux autres sont le Science Museum et le Victoria and Albert Museum). Il accueille des collections de sciences de la vie et de la terre (environ 70 millions de spécimens). Rempli des trouvailles de l'ex-empire colonial, il compte notamment les collections apportées par l'explorateur James Cook et le naturaliste Charles Darwin.

La fondation de la collection est celle du médecin de l’Ulster, Sir Hans Sloane (1660-1753), qui permit au gouvernement britannique d’acheter ses importantes collections à un prix bien inférieur à leur valeur marchande de l’époque.

Sa collection, qui comprenait notamment des milliers de plantes séchées et des squelettes (animaux et humains) fut d’abord accueillie dans la Montague House (en) du quartier de Bloomsbury en 1756. Elle faisait alors partie du British Museum. La majeure partie de la collection Sloane avait disparu au début du XIXe siècle. George Shaw, conservateur d'histoire naturelle de 1806 à 1813, a vendu de nombreux spécimens au Royal College of Surgeons et a procédé à des crémations périodiques de matériel dans l'enceinte du musée. Ses successeurs ont également demandé aux administrateurs la permission de détruire des spécimens pourris. En 1833, le rapport annuel indique que, sur les 5 500 insectes énumérés dans le catalogue Sloane, il n'en restait aucun. À la fin des années 1850, Sir Richard Owen (1804-1892), responsable du département d’histoire naturelle du British Museum a estimé que ce département avait besoin d’un bâtiment spécifique et plus grand.

Après acquisition d’un terrain, un concours d'architectes fut organisé en 1864 pour imaginer le nouveau musée. La compétition fut remportée par le capitaine Francis Fowke (en) (1823-1865) qui mourut peu de temps après. Le projet proposé par ce dernier fut alors repris par Alfred Waterhouse (1830-1905) qui le modifia de manière importante et conçut les façades dans son style néoroman[1]. La construction dura de 1873 à 1880.

Le nouveau musée ouvrit en 1881, mais le déménagement de l'ancien musée dura jusqu’en 1883.

Le musée est resté un département du British Museum jusqu’en 1963. Son nom était le British Museum (Natural History), souvent abrégé B.M.(N.H.) dans la littérature scientifique. En 1963, le musée devint indépendant avec son propre conseil d’administration. En 1986, il absorba le Geological Museum du British Geological Survey. Cependant, il faut attendre la loi de 1992 (Museums and Galleries Act) pour que le nom « musée d’histoire naturelle » (Natural History Museum) remplace British Museum (Natural History).

http://www.nhm.ac.uk/about-us/history-and-architecture.html
Photographies by:
- Public domain
Brendan Adkins - CC BY 2.5
Statistics: Position (field_position)
472
Statistics: Rank (field_order)
2856

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
916738452Cliquez/appuyez sur cette séquence : 3354

Google street view