Palais royal de Madrid

Palacio Real de Madrid

( Palais royal de Madrid )

Le palais royal de Madrid (Palacio Real de Madrid) est la résidence officielle du roi d'Espagne. Les rois actuels ne résident pas en son sein, mais plutôt au palais de la Zarzuela. Le palais royal est utilisé pour des fonctions protocolaires.

Avec une superficie de 135 000 m2 et 3 418 pièces (en surface, presque deux fois plus que le palais de Buckingham ou le château de Versailles), c'est le plus grand palais royal d'Europe occidentale et l'un des plus grands au monde. Il abrite un patrimoine historique et artistique précieux, mettant en lumière l'ensemble des instruments de musique connus sous le nom des Stradivarius palatins, et des collections les plus importantes d'autres disciplines telles que la peinture, la sculpture et la tapisserie d'ameublement. Les grands salons de réception et les collections artistiques sont ouvertes aux visiteurs tant qu'il n'y a pas d'actes officiels...Lire la suite

Le palais royal de Madrid (Palacio Real de Madrid) est la résidence officielle du roi d'Espagne. Les rois actuels ne résident pas en son sein, mais plutôt au palais de la Zarzuela. Le palais royal est utilisé pour des fonctions protocolaires.

Avec une superficie de 135 000 m2 et 3 418 pièces (en surface, presque deux fois plus que le palais de Buckingham ou le château de Versailles), c'est le plus grand palais royal d'Europe occidentale et l'un des plus grands au monde. Il abrite un patrimoine historique et artistique précieux, mettant en lumière l'ensemble des instruments de musique connus sous le nom des Stradivarius palatins, et des collections les plus importantes d'autres disciplines telles que la peinture, la sculpture et la tapisserie d'ameublement. Les grands salons de réception et les collections artistiques sont ouvertes aux visiteurs tant qu'il n'y a pas d'actes officiels.

Il est également connu sous le nom de palais d'Orient (Palacio de Oriente), bien qu'il soit situé dans la partie la plus occidentale de Madrid, en raison de son emplacement sur la place de l'Orient (Plaza de Oriente) elle-même étant situé à l'est du palais. Le Théâtre royal ayant un axe direct avec le palais.

Le palais fut construit par ordre du roi Philippe V, sur le site laissé par l'Alcázar royal, détruit presque entièrement par le feu en 1734. Les fondations de l'ancienne forteresse et certaines de ses structures furent utilisées pour la construction du nouveau palais. L'épisode de l'incendie a servi à justifier le remplacement de l'ancien bâtiment par un palais selon le goût de l'époque. Sa construction commença en 1738, avec l'architecte Filippo Juvarra, qui proposait un plus grand palais mais dans un lieu différent. Juvara mourant, le projet fut confié à son disciple Juan Bautista Sacchetti, qui était tenu d'adapter les plans Juvara sur le site de l'ancien Alcázar. D'autres architectes espagnols distingués participèrent et furent formés, tels que Ventura Rodríguez à qui on doit la configuration de la Chapelle Royale. Francesco Sabatini fut responsable de l'achèvement du bâtiment, ainsi que des travaux secondaires de réforme, d'expansion et de décoration. Charles III fut le premier monarque à habiter le palais sans interruption.

Le dernier monarque qui vécut dans le palais fut Alphonse XIII, bien que Manuel Azaña, président de la Seconde République espagnole, vécut également en son sein, occupant les pièces qu'avaient occupé la reine Marie-Christine et étant, par conséquent, le dernier chef d'État à le faire. Pendant cette période, il fut connu comme le palais national (Palacio Nacional). Il y a toujours une pièce, à côté de la chapelle royale, connue comme étant le « bureau d'Azaña ». L'intérieur du palais se distingue par sa richesse artistique, tant en ce qui concerne l'utilisation de toutes sortes de matériaux de qualité dans sa construction comme la décoration de ses pièces avec des illustrations de toutes sortes, y compris des peintures d'artistes de l'importance du Caravage, Velázquez, Francisco de Goya et des fresques de Corrado Giaquinto, Giovanni Battista Tiepolo et Anton Raphaël Mengs. D'autres collections remarquables qui sont conservées dans le bâtiment sont celles de l'Armurerie royale, de la porcelaine, de l'horlogerie, du mobilier et de l'argenterie.

Actuellement, Patrimonio Nacional, organisme autonome placé sous la tutelle du ministère de la Présidence espagnole, gère les biens publics placés au service de la Couronne d'Espagne, y compris le palais royal.

En 2016, le palais royal a accueilli plus de 1,4 million de visiteurs, soit le septième monument le plus visité d'Espagne.

Photographies by:
Rafesmar - CC BY-SA 4.0
Statistics: Position (field_position)
1291
Statistics: Rank (field_order)
1092

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
615243879Cliquez/appuyez sur cette séquence : 8463

Google street view