Muralla musulmana de Madrid

( Muraille musulmane de Madrid )

La muraille musulmane de Madrid, ou muraille arabe de Madrid, sont les ruines d'une muraille omeyyade du IXe siècle et qui est à l'origine de la ville de Madrid et est le plus ancien édifice connu de la ville. La muraille fait partie d'une forteresse construite sur un promontoire qui borde le Manzanares. Autour de la forteresse se construit rapidement le noyau urbain de Madrid. la muraille a été déclaré Monument Historique-Artistique en 1954.

Les restes d'importance archéologique et artistique majeure se trouvent dans la cuesta de la Vega, avec la crypte de la cathédrale de l'Almudena. Ils sont intégrés au parc de Mohamed I, appelé ainsi en référence à Mohammed I de Cordoue considéré comme le fondateur de la ville.

Au 83 de la calle Mayor au niveau du viaduc qui ouvre la rue de Ségovie, se trouvent les ruines de la tour Narigües, qui fut probablement une tour albarra...Lire la suite

La muraille musulmane de Madrid, ou muraille arabe de Madrid, sont les ruines d'une muraille omeyyade du IXe siècle et qui est à l'origine de la ville de Madrid et est le plus ancien édifice connu de la ville. La muraille fait partie d'une forteresse construite sur un promontoire qui borde le Manzanares. Autour de la forteresse se construit rapidement le noyau urbain de Madrid. la muraille a été déclaré Monument Historique-Artistique en 1954.

Les restes d'importance archéologique et artistique majeure se trouvent dans la cuesta de la Vega, avec la crypte de la cathédrale de l'Almudena. Ils sont intégrés au parc de Mohamed I, appelé ainsi en référence à Mohammed I de Cordoue considéré comme le fondateur de la ville.

Au 83 de la calle Mayor au niveau du viaduc qui ouvre la rue de Ségovie, se trouvent les ruines de la tour Narigües, qui fut probablement une tour albarrana, espacée de la muraille proprement dite avec laquelle elle était reliée par un mur. Elle servait de mirador.

Durant le XXe siècle  une partie des ruines ont été détruites. Les liens existants à hauteur 12 rue de Bailén furent détruits par la la construction d'une résidence, bien que quelques murs soient intégrés à la structure du bâtiment dans sa partie inférieure. La rénovation de la place d'Orient, terminée en 1996, a permis la découverte puis la destruction de nombreux restes. Au contraire, le cas du mirador « tour des Os » dont la base est visible dans le parking souterrain de cette place.

Entre 1999 et 2000, un autre tronçon de 70 m de long a été mis au jour, sous la place de la Armería, formée par les façades principales du Palais Royal et de la cathédrale de l'Almudena. Il a été fouillé des travaux de construction du musée des collections Royales et pourrait correspondre à la porte de la Sacrée, un des accès de la fortification.

Photographies by:
Statistics: Position
9392
Statistics: Rank
2042

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Sécurité
987162345Cliquez/appuyez sur cette séquence : 1181
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Google street view

Où pouvez-vous dormir près de Muraille musulmane de Madrid ?

Booking.com
549.032 visites au total, 9.238 Points d'interêts, 405 Destinations, 234 visites aujourd'hui.