Guimarães

Guimarães est une ville du Portugal, située dans le district de Braga, dans la région du Nord. Elle est le chef-lieu d'une municipalité de 241,05 km2 et de 158 124 habitants (2011). Guimarães est une ville historique qui a joué un rôle très important dans la formation du Portugal. Son centre historique est inscrit depuis 2001 sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. En 2012, la ville a été Capitale européenne de la culture, avec Maribor.

La ville est historiquement associée à la fondation et à l'identité de la nationalité portugaise. Guimarães, ainsi que d'autres lieux de peuplement, précède et prépare la fondation du Portugal, étant connue comme le « berceau de la nation portugaise ». Ici a eu lieu en 1128 une partie des principaux évènements politiques et militaires, qui mèneront à l'indépendance et la naissance d'une nouvelle nation. Pour cette raison, il est inscrit dans l'une des tours de l'ancienne muraille de la ville "Aqui nasceu Portugal" ("Ici est né le Portugal"), référence historique et culturelle aux habitants et aux visiteurs.

Pré et protohistoire

Le secteur auquel appartient Guimarães montre un peuplement permanent depuis au moins l'âge du cuivre, comme en témoigne la présence dans la paroisse de citânias de Briteiros et Sabroso ou un site archéologique de Penha.

L'Ara de Trajan montre l'utilisation par les Romains des sources chaudes du village de Caldas das Taipas.

La fondation de Guimarães à la fondation du Portugal

Après l'action politique de la reconquête organisée par le royaume de Galice avec l'intervention d'un noble Vímara Peres durant le IXe siècle, la fondation médiévale de la ville actuelle se fit au Xe siècle. C'est à cette époque que la comtesse Mumadona Dias, veuve Hermenegildo Mendes, avait construit sur sa propriété Vimaranes un double monastère, devenu un pôle d'attraction et qui fut à l'origine de la fixation d'un groupe de population connue comme la ville basse. Parallèlement et pour la défense de son agglomération, la comtesse fit construire un château à quelques minutes de marche, sur le haut de la colline, créant ainsi un deuxième point de fixation nommé le haut village. Les deux noyaux étant reliés par la Rua de Santa Maria.

Plus tard, le monastère est devenu collégial et royal et a acquis une grande importance en raison des privilèges et des dons que les rois et les nobles lui ont donnés. Il est devenu un important centre de pèlerinage, et de partout ont afflué croyants avec prières et promesses.

De l'attribution au Comte D. Henrique de la première charte nationale (considérée par certains comme antérieure à celle de Constantin Panóias), de date inconnue, mais peut-être en 1096, témoigne de l'importance croissante à l'époque de la ville de Guimarães. La ville a également choisi comme capitale du comté Portucalense.

À Guimarães aurait eu lieu le 24 juin 1128 la bataille de São Mamede.

En 840, Alphonse VI de León y organise un concile d'évêques.

En 1095, le comte Henri de Portugal, père d'Alphonse Ier, y installe sa cour, ce qui fait qu'Alphonse Ier y proclame le royaume de Portugal.

Moyen Âge

La ville continue de croître et de s'organiser. Elle est partiellement entourée d'un mur de défense sous le règne du roi D.Dinis. Entre-temps, les ordres mendiants (ordres religieux) se sont installés à Guimarães et aident à façonner la ville. Par la suite, les deux pôles se confondent en un seul, après la réduction du mur qui séparait les deux centres de peuplement dans le règne du roi D.Joao Ier, la ville intra-muros ne va plus trop se modifier, on observe l'expansion extra-muros avec la création de nouvelles routes comme la rue dos Gatos.

Photographies by:
Alexander Kozyrev - Public domain
Statistics: Position (field_position)
1392
Statistics: Rank (field_order)
994

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
924563817Cliquez/appuyez sur cette séquence : 8122

Google street view