Contexte de Sulawesi du Sud

Sulawesi du Sud, en indonésien Sulawesi Selatan, est une province d'Indonésie, constituée par la péninsule méridionale de l'île de Célèbes et le littoral nord du golfe de Boni. Elle s'étend entre 0°12' et 8° de latitude sud et entre 116°48' et 122°36' de longitude est. Elle est bordée à l'ouest par le détroit de Makassar, au nord par les provinces de Sulawesi occidental et Sulawesi central, à l'est par le golfe de Bone et au sud par la mer de Flores. Sa capitale est Makassar.

Sa superficie est de 62 483 km². Sa population est de 9,07 million d'habitants en 2020. Une partie de la province initiale en a été détachée en 2004 pour former la province de Sulawesi occidental.

Plus à propos Sulawesi du Sud

Population, Area & Driving side
  • Population 9073509
  • Zone 46717
Historique
  •  
    Mangi-Mangi, karaeng (seigneur) de Bontonompo et roi de Gowa, écoute le discours d'installation du gouverneur de Sulawesi par intérim, M....Lire la suite
     
    Mangi-Mangi, karaeng (seigneur) de Bontonompo et roi de Gowa, écoute le discours d'installation du gouverneur de Sulawesi par intérim, M. Bosselaar (début des années 1930)
     
    Le sulewatang (représentant du prince) de Cita dans la principauté bugis de Soppeng (vers 1920)

    Le sud des Sulawesi a longtemps été le siège de nombreux petits États, soit bugis, soit makassar. Ces deux peuples avaient une réputation de guerriers redoutables. Il existe des manuscrits dans les deux langues, traductions de traités d'artillerie espagnols ou portugais.

    L'existence de principautés bugis est attestée dès le XIVe siècle. Tomé Pires, un apothicaire portugais qui de 1512 à 1515 a habité Malacca, conquise en 1511, note dans sa Suma Oriental que le commerce avec le sud de Sulawesi est effectué par des Bugis.

    Le royaume makassar de Gowa sera le plus puissant des États de l'est indonésien au XVIe siècle. Il commence son expansion vers 1530 en conquérant ses différents voisins. Quand les Portugais arrivent dans la région vers 1540, Gowa est déjà une puissance commerciale. Ils tentent de christianiser le sud de Sulawesi, sans succès.

    Le roi de Gowa se convertit à l'islam en 1605. Les principautés Bugis, dont le royaume de Bone, refusent de le suivre. Des campagnes de Gowa entre 1608 et 1611 finissent par imposer l'islam dans l'ensemble des pays Bugis et Makassar. La VOC (Vereenigde Oostindische Compagnie ou Compagnie néerlandaise des Indes orientales) établit un poste à Gowa en 1609. Le sultan Alauddin, peu désireux d'accepter un monopole des Néerlandais, traite avec des marchands asiatiques et européens. Une lutte s'engage entre les deux puissances, interrompues par des traités en 1637, 1655 et 1660. Le sultan Hasanuddin envoie des ambassades à Mataram dans Java, sans résultat.

    En 1660, le prince Arung Palakka du royaume bugis de Bone, devenu vassal de Gowa, se rebelle. La révolte est réprimée, mais les rebelles trouvent refuge auprès de la VOC à Batavia. En 1666, la VOC lance une flotte contre Gowa, avec à bord des troupes bugis et moluquoises. Hasanuddin finit par se rendre en 1669. Bone et les autres principautés bugis s'affranchissent de la suzeraineté de Gowa. La VOC expulse les autres Européens de Gowa.

    Arung Palakka devient roi de Bone. Il est l'homme le plus puissant du sud de Sulawesi jusqu’à sa mort en 1696. Il mène une armée à Java pour combattre aux côtés de la VOC. Son règne autoritaire pousse des marins Bugis et Makassar à fuir le sud de Sulawesi et prendre part dans des guerres dans le reste de l'archipel, dans la péninsule Malaise et même au Siam. Jusqu'au XVIIIe siècle, ces pirates seront le fléau de l'archipel. Au cours du XVIIIe siècle, la VOC fera souvent appel à des soldats bugis.

    En 1811, durant les guerres napoléoniennes, alors que Louis Bonaparte est roi de Hollande, les troupes néerlandaises de Java se rendent aux Anglais. Bone et d'autres principautés du sud de Sulawesi attaquent les Anglais. Quand les Néerlandais reviennent dans la région, ils s'allient à Gowa pour soumettre Bone en 1825. Le début de la Guerre de Java contraint les Néerlandais à dégarnir le sud de Sulawesi. Les soulèvements reprennent. La conquête des pays Bugis et Makassar ne prendra fin qu'en 1906. Dans la foulée, les Néerlandais soumettent le pays Toraja.

    Lire moins

2 choses à faire dans Sulawesi du Sud

Où pouvez-vous dormir près de Sulawesi du Sud ?

Booking.com
521.920 visites au total, 9.230 Points d'interêts, 405 Destinations, 300 visites aujourd'hui.