Zone de la mort de Yellowstone

La zone de la mort de Yellowstone, (Yellowstone Zone of Death) est le nom donné à une portion de 130 km2 du parc national de Yellowstone, située en Idaho, dans laquelle, à cause d'une prétendue lacune dans la Constitution des États-Unis, un criminel pourrait théoriquement commettre n'importe quel crime, meurtre inclus,.

Après sa découverte, Brian Kalt a milité pour que le gouvernement comble ce vide juridique[1]. Il a suggéré au législateur du Wyoming que cette « zone de la mort » soit incluse dans la juridiction du tribunal de district fédéral de l'Idaho au lieu de celui du Wyoming, ce qui réglerait le problème[2]. Cependant, les parlementaires ont ignoré la suggestion de Kalt. En 2007, l'auteur C. J. Box a écrit un roman intitulé Free Fire (publié en français sous le titre Zone de tir libre) présentant la zone ; il espérait attirer l'attention sur le sujet[3]. Le roman a réussi à alerter le sénateur Mike Enzi du Wyoming sur la question ; Enzi n'a pas réussi à convaincre le Congrès d'en discuter[4].

Aucun crime connu n'a été commis dans la zone de la mort depuis la découverte de Kalt. Cependant, Michael Belderrain, un braconnier, a abattu illégalement un wapiti dans la section sur le Montana de Yellowstone. Bien que cette section du parc ait suffisamment de résidents pour former un jury, il pourrait être difficile d'en constituer un qui soit impartial à cause des distances entre les gens et leur motivation à participer. Un juge fédéral a ainsi décidé que Belderrain pouvait être jugé par le tribunal de district du Wyoming, malgré le problème posé par le 6e amendement. Belderrain s'est défendu en citant l'article de Kalt « The Perfect Crime » pour expliquer pourquoi il pensait qu'il était illégal d'avoir son procès avec un jury d'un État autre que celui où le crime avait été commis. Le juge n'a pas suivi l'opinion de Belderrain, mais celui-ci a plaidé coupable et a négocié sa peine ; la question n'a pas été résolue[5].

(en) Brian C. Kalt, « Tabloid Constitutionalism: How a Bill Doesn't Become a Law », Georgetown Law Journal, vol. 96,‎ 2008, p. 1971, 1975–78 Kalt 2005, p. 681. (en) « Murder in majestic Yellowstone », The Denver Post, 2 août 2007 (consulté le 20 octobre 2018) (en) « Inside Yellowstone's 'Zone of Death' Crimes Can't Be Prosecuted », HowStuffWorks, 17 octobre 2017 (consulté le 11 juin 2019) (en) Mark Mandell, « A "Zone of Death" in Yellowstone National Park? », sur Fausone Bohn LLP, 10 novembre 2014 (consulté le 23 mai 2020)
Photographies by:
Statistics: Position
4382
Statistics: Rank
24504

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Sécurité
978312465Cliquez/appuyez sur cette séquence : 2399
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Google street view

Où pouvez-vous dormir près de Zone de la mort de Yellowstone ?

Booking.com
547.358 visites au total, 9.238 Points d'interêts, 405 Destinations, 2.114 visites aujourd'hui.