Suakin, Sawakin ou Souakim (arabe : سواكن - Sawākīn) est un port soudanais sur la mer Rouge. Il a été construit sur une île de 20 km2, rattachée au continent par une digue depuis le xixe siècle.

À l’origine, Suakin était le port principal de la région, mais, depuis quelques années, il est dépassé par Port-Soudan qui se trouve environ 60 kilomètres au nord.

L’ancienne ville, construite principalement en corail est fréquemment citée dans la littérature. Rimbaud y a notamment travaillé. Plusieurs marchands, dont des coptes, avaient des résidences secondaires à Suakin.

Antiquité

Le site correspond à peu près à l'emplacement de "Ptolémaïs Thérôn" (ou Thérân), que donne Le Périple de la mer Érythrée. D'autres noms sont donnés : Limen Evangelis, Evangelon Portus, Port de Bonne espérance.

Moyen Âge

L'archéologue britannique Osbert Crawford pense que la ville était un foyer important du christianisme au XIIIe siècle en particulier comme point de départ pour les pèlerins désirant se rendre à Jérusalem.

Période ottomane

En 1517, le sultan Selim Ier prend la ville qui devient, pour les cinquante années suivantes, la résidence du pacha (gouverneur) de l’Empire ottoman pour l'eyalet d’Abyssinie ("Habeş Eyaleti" en turc).

Suakin et les guerres mahdistes (fin du XIXe siècle) XXe siècle

Jusqu'au début du XXe siècle, Suakin qui était alors l'un des principaux ports de commerce de la région, ainsi qu'un important point de passage pour les pèlerins se rendant à La Mecque perd de son attrait au profit de Port-Soudan, situé à 60 kilomètres plus au nord que les britanniques ont fondé en 1905 et dont les installations portuaires sont capables d’accueillir des navires de gros tonnage. La ville délaissée tombe alors en ruine[1].

XXIe siècle

Dans le cadre d’un partenariat stratégique avec le Soudan, Khartoum, le 26 décembre 2017, a cédé à la Turquie la souveraineté sur l'île de Suakin, jadis garnison ottomane sur la mer Rouge, via un bail de 99 ans, afin que les turcs puissent restaurer[1] les lieux où l'héritage architectural ottoman est omniprésent, et y construire également une port en eau profonde à usage civil et militaire.

↑ a et b « La Turquie de retour sur la mer Rouge », 17 janvier 2018
Photographies by:
Bertramz - CC BY 3.0
Zones
Statistics: Position
1939
Statistics: Rank
64323

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Sécurité
415837296Cliquez/appuyez sur cette séquence : 1215
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Google street view

Où pouvez-vous dormir près de Suakin ?

Booking.com
523.691 visites au total, 9.230 Points d'interêts, 405 Destinations, 295 visites aujourd'hui.