Abraj Al Bait Towers

أبراج البيت

( Abraj Al Bait Towers )

L'Abraj Al Bait Towers est un complexe résidentiel de luxe, formé de sept gratte-ciel situé à La Mecque, en Arabie saoudite, à proximité de la Kaaba. Sa plus haute tour, la Makkah Clock Royal Tower, est la quatrième plus haute construction au monde.

La construction a été achevé en 2012. Al Bait signifie « La Maison ».

de badradine abarkan 
La forteresse d'Ajyad avant sa destruction.
Abraj Al Bait Tower vue par la Mecque 
Abraj Al Bait Tower.

L'ensemble a été construit à l'emplacement de la forteresse d'Ajyad, un ancien fort de l'époque ottomane datant du XVIIIe siècle, qui a été rasé sur ordre du gouvernement saoudien deux ans avant le début des travaux, en 2002. En outre, la colline sur laquelle cette fortification était bâtie, la montagne de Bulbul, a également été rasée[1].

L'architecte était la société libanaise Dar Al-Handasah et le coût du projet s'estima à 1,6 milliard de dollars.

La plus haute de ces tours, la Makkah Clock Royal Tower mesure 601 mètres de haut, ce qui en fait (en 2016) la quatrième plus haute construction au monde après la Burj Khalifa de Dubaï (829 mètres), la Tokyo Skytree (634 mètres) de Tokyo et la tour Shanghai (632 mètres). L'édifice, qui abrite un hôtel, a ouvert ses portes en 2010.

Cet hôtel est surmonté d’une horloge six fois plus grande que celle de Big Ben, à Londres : d’une quarantaine de mètres de diamètre, l’horloge serait visible jusqu’à 17 km à la ronde, de nuit, et jusqu'à 11 à 12 km à la ronde le jour[2].

Des personnalités telles que le journaliste Mahmoud Sabbagh ou Irfan al-Alawi, le fondateur de Islamic Heritage Research Foundation, déplorent la destruction du patrimoine culturel et la « manhattanisation » (du nom du célèbre quartier de New York) de la ville en décalage total avec l'esprit de spiritualité du lieu. « On ne peut s'empêcher d'être attristé par la vue d'une "Kaaba" si petite au milieu de ces géants de verre et d'acier », a regretté la romancière saoudienne Raja Alem[3].

Ruth Grosrichard, « La Mecque : entre la cité de Dieu et la cité des hommes », Le Monde.fr,‎ 28 août 2015 (lire en ligne, consulté le 8 février 2022) « La 2e plus haute tour au monde à La Mecque ». Olfa Khamira, « Le lifting géant de La Mecque favorise les plus riches fidèles », lefigaro.fr, 17 novembre 2010.
Photographies by:
Fadi El Benni of Al Jazeera English - CC BY-SA 2.0
Statistics: Position (field_position)
871
Statistics: Rank (field_order)
1617

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
269175438Cliquez/appuyez sur cette séquence : 8214

Google street view