Centre commémoratif du génocide à Murambi

Kituo cha Kumbukumbu ya Mauaji ya Kimbari cha Murambi

( Centre commémoratif du génocide à Murambi )

Le Centre commémoratif du génocide à Murambi est un site situé près de la ville de Murambi, dans le sud du Rwanda et établi dans l'ancienne école technique de la ville.

Le lieu est le site d'un massacre qui a eu lieu lors du génocide des Tutsi de 1994. Lorsque les tueries ont commencé, les Tutsis de la région ont tenté de se cacher dans une église locale. Cependant, l'évêque et le maire les ont attirés dans un piège en les envoyant à l'école technique, affirmant que les troupes françaises les y protégeraient[1]. Le 16 avril 1994, 65 000 Tutsis en moyenne se sont rendus à l'école. Une fois les victimes arrivées, aucune eau ni nourriture n'a été fournie. Cela a été fait pour s'assurer que les gens étaient trop faibles pour résister. Après s'être défendus pendant quelques jours à l'aide de pierres, les Tutsi ont été envahis le 21 avril. Les soldats français ont disparu et l'école a été attaquée par des miliciens Hutu Interahamwe. Quelque 45 000 Tutsis ont été assassinés à l'école et presque tous ceux qui ont réussi à s'échapper ont été tués le lendemain alors qu'ils tentaient de se cacher dans une église voisine. Selon le guide du mémorial, les Français ont apporté du matériel lourd pour creuser plusieurs fosses où plusieurs milliers de corps ont été déposés. Ils ont ensuite placé un terrain de volley sur les fosses communes pour tenter de cacher ce qui s'était passé[réf. nécessaire]. Parmi les corps actuellement exposés figurent ceux d'enfants et de nourrissons.

Seules 34 personnes auraient survécu au massacre de Murambi[1].

Le mémorial a été fondé le 21 avril 1995. Le site contient 50 000 tombes[1]. Le bâtiment de l'école est maintenant un musée du génocide exposant les squelettes et les corps momifiés de certains des milliers de personnes tuées dans la province de Gikongoro en 1994[2]. Dans son étude des monuments commémoratifs du génocide des Tutsi, Timothy Longman fait valoir que bien que les corps exposés à Murambi soient présentés comme ceux de personnes tuées sur place, en réalité ce sont des corps ramenés à Murambi de toute la région environnante. Les personnes tuées à Murambi ont été enterrées dans des fosses communes sur place en 1996[3].

↑ a b et c Murambi Memorial, sur GencideArchiveRwanda.org, Retrieved 3 March 2016 Bartholomäus Grill, « Prison of the Past: A Reporter Revisits His 'Shameful' Coverage of Rwanda », Spiegel Online,‎ 4 avril 2014 (lire en ligne) Longman, Timothy. Memory and Justice in Post-Genocide Rwanda. New York: Cambridge University Press, 2017, p. 6-7.
Photographies by:
taken during the official visit of US Rep. Frank Wolf - Public domain
Statistics: Position (field_position)
783
Statistics: Rank (field_order)
1806

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
185243697Cliquez/appuyez sur cette séquence : 7816

Google street view