Tour de la Vierge

Qız qalası

( Tour de la Vierge )

La tour de la Vierge (en azéri Qız Qalası) est une tour fortifiée de la vieille ville de Bakou, en Azerbaïdjan, et une des composantes importantes de sa façade maritime. La tour est construite sur une falaise, couverte de pierres de taille et protégée par un rempart avec une structure de saillies semi-circulaires, s’élevant du pied presque jusqu’au sommet.

 
La tour sur une photographie de 1905.

La date de la construction de la tour de la Vierge est inconnue. Une dalle de pierre avec deux rangées d’inscriptions coufiques est visible en haut à droite de l’entrée. L’inscription dit : « qubbe [coupole, voute] Massud ibn Davud ». Pendant longtemps et en fonction de ces inscriptions, on a daté la tour du XIIe siècle. Mais il semble que cette dalle a été apposée sur la tour plus tard, car elle est insérée dans la maçonnerie et non pas au-dessus de l’entrée principale, quelque part sur le côté, à 14 m du sol. Il s'agit plutôt d'une pierre tombale avec laquelle l’ouverture d’une fenêtre ou d’une niche (plus probablement une fenêtre, vu sa disposition et la présence d’une niche au niveau de la fenêtre principale de la tour, du côté opposé) a été scellée, ou bien une plaque comportant le nom d’un maître ayant restauré la construction. Après la pose de cette dalle, une pierre a été insérée au hasard et les espaces libres remplis de mortier, un matériau non utilisé lors de la construction.

La tour a été construite en deux étapes. La première remonte à l’ère préislamique.

Aux XVIIIe et XIXe siècles, la tour de la Vierge sert de phare. Tout d'abord signalé par le drapeau de la forteresse, le phare est lumineux à partir du 13 juin 1858. Plus tard, avec la croissance de la ville, les feux du phare de la tour fusionnent avec ceux de la ville, et, en 1907, le phare est remplacé par celui de l’île de Narguin[1],[2].

La tour de la Vierge est restaurée à plusieurs reprises. Pendant les réparations menées au milieu du XIXe siècle par l'organisation militaire russe, les créneaux de la tour ont disparu. Elle est restaurée pour la dernière fois dans les années 1960. En 1964, la tour de la Vierge devient un musée, et en 2000, elle est incluse dans la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO[3].

(ru) "Azerbaïdjan IV-XVIII siècles" Л. С. Бретаницкий, Б. В. Веймарн Издательство "ИСКУССТВО ", Москва, 1976 (az) « Qız Qalasının əslində neçə yaşı var? » « Cité fortifiée de Bakou avec le palais des Chahs de Chirvan et la tour de la Vierge »
Photographies by:
Statistics: Position (field_position)
1218
Statistics: Rank (field_order)
1155

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
231479856Cliquez/appuyez sur cette séquence : 7189

Google street view