Qusair Amra

قصر عمرة

( Qusair Amra )

Qusair Amra (en arabe : قصير عمرة, quṣayr ʿamra, « petit palais ») est le plus célèbre des châteaux du désert de l'Est jordanien. C'est l'un des exemples les plus remarquables du premier art omeyyade et de l'architecture islamique. Le château, qui aurait été utilisé comme lieu de villégiature par le calife ou par ses princes pour le sport et le plaisir, est couvert de fresques décrivant des scènes de chasse (de mammifères que la chasse a conduit depuis à l'extinction au Proche-Orient), des fruits et des femmes. Il contient également un système thermal divisé en trois pièces, témoignant d'une influence romaine.

Une récente étude a permis de dater Qusair Amra du règne du calife Omeyyade Al-Walīd II (743-744) et non plus sous le règne du calife Al-Walīd Ier au début du VIIIe siècle. Longtemps à l'état d'abandon, il est redécouvert par l’Allemand Ulrich Jasper Seetzen, qui le décrit dans ces récits de voyage en 1808, il apparaît aussi dans les carnets de voyage du Suisse Jean Louis Burckhardt, en 1812, mais c’est Alois Musil en 1898 qui organise les premières expéditions pour l’étudier. En 1907, il édita un ouvrage sur ce château, contenant des copies de presque chaque fresque.

Photographies by:
Daniel Case - CC-BY-SA-3.0
Statistics: Position (field_position)
1559
Statistics: Rank (field_order)
882

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
237149685Cliquez/appuyez sur cette séquence : 9667

Google street view