Parc national d'Etosha

Parc national d'Etosha

Le parc national d'Etosha (en anglais : Etosha National Park) est une grande aire protégée de Namibie située dans la région du Kunene, à 400 km au nord de la capitale Windhoek et à 125 km au sud de la frontière avec l'Angola. Créée à l'origine comme une réserve de chasse en 1907, à l'ère de la colonisation allemande, elle couvrait à l'origine 93 240 km2. En 1967 elle obtient le statut de parc national, mais dans l'intervalle sa superficie a été réduite à 22 935 km2. Le public n'a accès qu'à un tiers du parc environ, correspondant au lac salé asséché du pan d'Etosha. Visité par 200 000 personnes chaque année, Etosha constitue l'un des hauts lieux du tourisme en Namibie et l'une des plus grandes réserves animalières d'Afrique, abritant notamm...Lire la suite

Le parc national d'Etosha (en anglais : Etosha National Park) est une grande aire protégée de Namibie située dans la région du Kunene, à 400 km au nord de la capitale Windhoek et à 125 km au sud de la frontière avec l'Angola. Créée à l'origine comme une réserve de chasse en 1907, à l'ère de la colonisation allemande, elle couvrait à l'origine 93 240 km2. En 1967 elle obtient le statut de parc national, mais dans l'intervalle sa superficie a été réduite à 22 935 km2. Le public n'a accès qu'à un tiers du parc environ, correspondant au lac salé asséché du pan d'Etosha. Visité par 200 000 personnes chaque année, Etosha constitue l'un des hauts lieux du tourisme en Namibie et l'une des plus grandes réserves animalières d'Afrique, abritant notamment 114 espèces de mammifères et 340 espèces d'oiseaux.

 
Plaque commémorative allemande à Namutoni (1904).

À l'origine du parc, le pan d'Etosha et sa région sont découverts par les explorateurs européens en 1851, lorsque le Suédois Charles Andersson et le Britannique Francis Galton y arrivent en compagnie de marchands Ovambo[1]. Des routes commerciales sont rapidement ouvertes à l'est et à l'ouest. En 1876 un négociant américain nommé McKiernan décrit avec enthousiasme l'abondance de la faune qu'il y a observée. Les trente années suivantes sont marquées par des peuplements intermittents, des affrontements sporadiques entre Européens et populations autochtones, Haïkom et Ovambo, ainsi que par une menace croissante sur la faune par des chasseurs de gros gibier passionnés.

 
Célébration du centenaire (2007).

Dans le contexte général de la colonisation allemande, les troupes envoyées par le Reich occupent la région de Namutoni en 1896 et y construisent un fort en 1899, détruit par les Ovambo en 1904, mais reconstruit l'année suivante. Après le retour à Berlin du général von Trotha, le nouveau gouverneur du Sud-Ouest africain (Namibie actuelle), Friedrich von Lindequist, confère le 22 mars 1907 le statut de réserve de chasse nationale à Etosha, qui couvre près de 100 000 km2, ce qui en fait alors la plus grande réserve du monde. Mais les polémiques et les changements politiques réduisent sa superficie à 20 000 km2 en 1970[1].

Au cours des années 1970 et 1980, la plus grande partie de la faune disparaît, du fait d'extrêmes sécheresses et des conséquences de la Guerre de la frontière sud-africaine. Les importants efforts réalisés depuis ont permis d'augmenter à nouveau le nombre des espèces animales parmi les plus rares et les plus populaires[1].

En 1967, le parlement sud-africain accorde à Etosha le statut de parc national[2]. En 2007, on célèbre le centenaire du parc, en présence du président de la République de Namibie, Hifikepunye Pohamba[2].

Le 18 mars 2016 le pan d'Etosha est proposé à l'inscription sur la liste du Patrimoine mondial[3].

↑ a b et c « Histoire du Parc national d'Etosha », sur etoshanationalpark.org (consulté le 15 décembre 2016) ↑ a et b (en) Hu Berry et al., Etosha 100 : celebrating a hundred years of conservation, Windhoek, Venture Publications, 2007 (ISBN 978-99916-828-3-9), p. 54. (en) « Etosha Pan », UNESCO (consulté le 16 décembre 2016).
Photographies by:
Zones
Statistics: Position (field_position)
1372
Statistics: Rank (field_order)
1008

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
413856972Cliquez/appuyez sur cette séquence : 3462

Google street view