Ouadi Al-Hitan

وادي الحيتان

( Ouadi Al-Hitan )

Le Ouadi Al-Hitan, ou la vallée des Baleines ou (arabe : وادي الحيتان), est un oued situé dans le désert occidental de l’Égypte, à l'ouest du Fayoum, à 150 km au sud-ouest du Caire. Il est classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis .

Cette vallée doit son nom à ses nombreux fossiles du sous ordre de baleines archaeoceti qui y ont été découverts.

Les fossiles découverts ne sont pas les plus anciens mais leurs grandes concentrations et leurs bons états de préservation tels que certains contenus gastriques sont intacts. La présence de fossiles d'animaux anciens comme les requins, crocodiles, poisson-scie, tortues et raies découvert à Ouadi Al-Hitan rend possible la reconstitution environnementale et écologique des conditions de l'époque dans les environs, ce qui justifie qu'il soit classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

 
Squelette de baleines comme le Basilosaurus ont été découvert sur le site

Le premier fossile de baleine a été découvert pendant l'hiver de 1902-1903[1] par H. J. L. Beadnell de la Commission géologique d’Égypte. Pendant les 80 années suivantes, le site a suscité relativement peu d'intérêt en grande partie à cause de la difficulté à atteindre le site. Dans les années 1980, l'intérêt pour le site a repris quand les véhicules à quatre roues motrices sont devenus plus facilement disponibles. En 1983, des chercheurs de l’université du Michigan (États-Unis) s’y rendent une première fois puis conduisent cinq autres expéditions de six semaines en 1985, 1987, 1989, 1991 et 1993. L'intérêt pour le site a continué, il a été visité par des collectionneurs de fossiles et beaucoup de fossiles ont été pris ce qui suscité des appels à la conservation du site. Les restes présentent la forme corporelle aérodynamique typique des baleines modernes mais en gardant des aspects primitifs de la structure du crâne et des dents. Le plus grand squelette découvert atteint vingt-et-un mètres de longueur[2], avec des nageoires à cinq doigts bien développées sur les membres antérieurs et la présence inattendu de pattes arrières, pieds et orteils qui n'étaient pas connu auparavant chez les Archaeoceti. Leurs formes étaient en serpentins et ils étaient carnivores. Quelques squelettes sont exposés mais la plupart sont enterrés peu profondément dans les sédiments, lentement découvert par l'érosion. Ouad Al-Hitan apporte des preuves de millions d'années de vie marine près des côtes.

« Wadi Al-Hitan - World Heritage Site - Pictures, Info and Travel Reports », sur www.worldheritagesite.org (consulté le 17 juin 2022) UNEP-WCMC Protected Areas Programme - Wadi Al-Hitan (Whale Valley) « https://web.archive.org/web/20070610202449/http://www.unep-wcmc.org/sites/wh/alhitan.html »(Archive.org • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?), 10 juin 2007
Photographies by:
AhmedMosaad - CC BY-SA 4.0
Statistics: Position (field_position)
352
Statistics: Rank (field_order)
3774

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
824167953Cliquez/appuyez sur cette séquence : 8932

Google street view