Moray (sitio arqueológico)

( Moray (Pérou) )

Moray - ou Muray (en langue quechua) - est un site archéologique inca situé dans la Vallée sacrée des Incas des Andes, à 3 500 m d'altitude et à 50 km au nord-ouest de Cuzco, sur le territoire de l'actuel Pérou. Le site de Moray est situé à environ 7 km des salines de Maras.

Le site se présente comme un « amphithéâtre » principal et de deux secondaires, plus petits à proximité. Ils sont constitués de plusieurs terrasses disposées en cercles concentriques le long des courbes de niveau. Il s'agirait d'un centre d'études et de recherche agricole empirique inca où étaient pratiquées des expériences de culture agricole.

La position des terrasses crée toute une série de microclimats : la température est plus élevée au centre mais diminue ensuite en fonction de la distance de chaque terrasse. Cela permet de...Lire la suite

Moray - ou Muray (en langue quechua) - est un site archéologique inca situé dans la Vallée sacrée des Incas des Andes, à 3 500 m d'altitude et à 50 km au nord-ouest de Cuzco, sur le territoire de l'actuel Pérou. Le site de Moray est situé à environ 7 km des salines de Maras.

Le site se présente comme un « amphithéâtre » principal et de deux secondaires, plus petits à proximité. Ils sont constitués de plusieurs terrasses disposées en cercles concentriques le long des courbes de niveau. Il s'agirait d'un centre d'études et de recherche agricole empirique inca où étaient pratiquées des expériences de culture agricole.

La position des terrasses crée toute une série de microclimats : la température est plus élevée au centre mais diminue ensuite en fonction de la distance de chaque terrasse. Cela permet de simuler une vingtaine de microclimats différents. On pense que Moray a notamment servi à prévoir les rendements agricoles, non seulement dans la Vallée sacrée mais aussi dans d'autres partie de l'Empire inca. Il semble aussi qu'à Moray les Incas tentaient d'acclimater des plantes exotiques aux conditions locales.

Les terrasses sont constituées de restanques (murs de soutènement), de terre fertile et d'un système complexe de béals (canaux d'irrigation) permettant de cultiver plus de 250 espèces de plantes.

Abandonné après la conquête espagnole, le site de Moray, composé d'une série de terrasses, fut retrouvé en 1932, couvert de jungle, par l'expédition de Shirppe Johnson. Actuellement un seul « amphithéâtre » a été restauré, mais Moray en compte également deux autres plus petits et en moins bon état. L'un de ces deux petits jouxte le plus grand et en est, en fait, une partie intégrante de cet ensemble monumental.

Photographies by:
Statistics: Position
2384
Statistics: Rank
53092

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Sécurité
698354217Cliquez/appuyez sur cette séquence : 2731
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Google street view

Où pouvez-vous dormir près de Moray (Pérou) ?

Booking.com
524.063 visites au total, 9.230 Points d'interêts, 405 Destinations, 153 visites aujourd'hui.