Heimaey (/ˈheiːmaˌeiː/) est une île d'Islande d'une superficie de 13,4 km2, la plus grande des îles Vestmann et du pays. Elle est située à sept kilomètres ...Lire la suite

Heimaey (/ˈheiːmaˌeiː/) est une île d'Islande d'une superficie de 13,4 km2, la plus grande des îles Vestmann et du pays. Elle est située à sept kilomètres au large de la côte méridionale de l'Islande. C'est la seule île des îles Vestmann à être habitée, avec 4 045 habitants en 2008.

La première personne à avoir bâti une ferme sur cette île est Herjólfur Bárðarson, à Herjólfsdalur, en français « Vallée de Herjolf ». Les ruines de sa ferme ont été découvertes en 1971.

En 1627, trois bateaux de l'Empire ottoman pillent plusieurs villes du sud de l'Islande, notamment Grindavík[1]. Ils s'attaquent aussi aux îles Vestmann d'où ils emmènent 242 Islandais pour les vendre aux marchés d'esclaves[1]. Parmi eux Guðríður Símonardóttir, connue sous le nom de Tyrkja-Gudda et venant de Heimaey, a été vendue dans un marché d'esclaves en Algérie. Elle est ensuite revenue en Islande via la Tunisie, l'Italie et le Danemark. Elle se maria ensuite avec un poète islandais, Hallgrímur Pétursson, poète qui a donné son nom à la Hallgrimskirkja, la cathédrale emblématique de Reykjavik.

Le 23 janvier 1973, dans la matinée, le volcan Eldfell entre en éruption. Les 5 000 habitants que comptait l'île à cette époque sont évacués, notamment sur des bateaux de pêche qui avaient été retenus au port la veille du fait d'une tempête[2]. L'éruption n'a fait qu'un seul mort. La coulée de lave menace de détruire le port qui est la vie du village et de ses habitants, mais il put être sauvé. Un tiers de la ville fut cependant détruite. La majorité des habitants ont réintégré l'île une fois que l'éruption s'est terminée.

Également, situé à l'ouest-nord-ouest de l'ile, a été créé le phare des Þridrangar, souvent décrit comme le phare le plus isolé du monde[3].

↑ a et b Guillaume Calafat, « En finir avec les Barbaresques », L'Histoire, no 500,‎ octobre 2022, 《Jusqu'en Islande》 p. 58. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :0 (en-US) Kerry Wolfe, « Phare de Þrídrangaviti,Islande », sur Atlas Obscura, 7 mars 2018 (consulté le 30 novembre 2023).
Photographies by:
Szilas - Public domain
Zones
Statistics: Position
1702
Statistics: Rank
72491

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
562781394Cliquez/appuyez sur cette séquence : 8225

Google street view

Où pouvez-vous dormir près de Heimaey ?

Booking.com
488.837 visites au total, 9.195 Points d'interêts, 404 Destinations, 91 visites aujourd'hui.