Grianan d'Aileach

Le Grianan d'Aileach (écrit aussi Grianan d'Aileach ; en irlandais Grianán Ailigh) est un site fortifié, ayant connu de multiples périodes d'activité, qui se trouve dans le nord-est du comté de Donegal, en Irlande. Les premières fouilles suivies de vastes restaurations ont eu tendance à embrouiller plutôt qu'à éclairer l'histoire de ce site. Les trois remparts extérieurs en terre datent peut-être de la fin de l'Âge du bronze, tandis que le Moyen Âge vit la construction d'un fort de pierres massif de 23 mètres de diamètre.

Ce site a été édifié sur la colline de Grianán, haute de 244 mètres. La plupart des auteurs considèrent que ce site fut le grand « fort royal » d'Ailech. Le corps principal est constitué d'une place forte en pierres de l'Âge du fer. Il est généralement admis que le siège des rois d'Ailech se trouvait là, bien que l'on pense maintenant que la véritable capitale était située plus à l'est. Les royaumes des Ulai...Lire la suite

Le Grianan d'Aileach (écrit aussi Grianan d'Aileach ; en irlandais Grianán Ailigh) est un site fortifié, ayant connu de multiples périodes d'activité, qui se trouve dans le nord-est du comté de Donegal, en Irlande. Les premières fouilles suivies de vastes restaurations ont eu tendance à embrouiller plutôt qu'à éclairer l'histoire de ce site. Les trois remparts extérieurs en terre datent peut-être de la fin de l'Âge du bronze, tandis que le Moyen Âge vit la construction d'un fort de pierres massif de 23 mètres de diamètre.

Ce site a été édifié sur la colline de Grianán, haute de 244 mètres. La plupart des auteurs considèrent que ce site fut le grand « fort royal » d'Ailech. Le corps principal est constitué d'une place forte en pierres de l'Âge du fer. Il est généralement admis que le siège des rois d'Ailech se trouvait là, bien que l'on pense maintenant que la véritable capitale était située plus à l'est. Les royaumes des Ulaid et des Oirialla, plus au nord, étaient des royaumes vassaux d'Ailech. Mais quel que fût son véritable statut, le Grianán était un centre politique et culturel durant le règne des premiers chefs irlandais, de 800 av. J.-C. à 1200 ap. J.-C. environ.

Un mythe de création irlandais prétend que cette forteresse fut bâtie par le grand roi Dagda des Tuatha Dé Danann. La tombe d'Aeah, le fils du roi, se trouvait au centre de la forteresse, qui avait été construite autour. On ignore si une telle tombe a existé. Aucun vestige archéologique n'a été retrouvé, bien qu'à proximité un tumulus pourrait marquer un emplacement funéraire.

Il existe beaucoup de documents historiques et légendaires concernant le Grianán d'Ailech. Les annales irlandaises mentionnent sa destruction en 1101. Le principal édifice de la colline est un fort en pierre, restauré au XIXe siècle, mais probablement construit au VIIIe siècle apr. J.-C. L'utilisation du sommet comme lieu d'habitation est sans doute bien antérieure à cette construction. Un tumulus sur le Grianán date sans doute du Néolithique, et, au début du XIXe siècle, on a découvert près du fort un puits couvert.

Au XIIe siècle, le royaume d'Ailech se trouvait ravagé par les combats et amputé d'une bonne partie de son territoire par les envahisseurs normands. La forteresse elle-même fut détruite par Murtogh O'Brien, roi de Munster en 1101. Vers 1177, les Normands contrôlaient de vastes portions de territoire, détenues autrefois par Ailech.

Photographies by:
Mark McGaughey - CC BY-SA 4.0
Statistics: Position
3369
Statistics: Rank
34714

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Sécurité
549612738Cliquez/appuyez sur cette séquence : 3231
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Google street view

Où pouvez-vous dormir près de Grianan d'Aileach ?

Booking.com
523.069 visites au total, 9.230 Points d'interêts, 405 Destinations, 210 visites aujourd'hui.