Alcazaba (Malaga)

Alcazaba de Málaga

( Alcazaba (Malaga) )

L'Alcazaba de Malaga (de l'arabe al-Qasbah, en arabe : قصبة, signifiant "citadelle") est un palais et une forteresse bâtie par la Taifa des Hammudites au XIe siècle dans la ville andalouse de Malaga. Bien qu'elle soit reliée au Château du Gibralfaro, les deux fortifications sont deux monuments distincts et d'époques différentes.

 
Entrée de l'Alcazaba

L'Alcazaba de Malaga fut construite sur les vestiges d'une forteresse romaine par la Taifa des Hammudites vers le XIe siècle sous le règne de Badis ben Habus. Cette dernière protégeait la province de Grenade convoitée par les chrétiens. En plus de son rôle défensif, l'Alcazaba fut la résidence du gouverneur de la ville à l'époque musulmane[1]. À la suite de la prise de Malaga par les Rois catholiques en 1487, plusieurs rois y habiteront comme Philippe IV ou encore Charles III d'Espagne.

L'Alcazaba et le Gibralfaro, présentation des monuments sur www.linternaute.com
Photographies by:
Pedro J Pacheco - CC BY-SA 4.0
Statistics: Position (field_position)
950
Statistics: Rank (field_order)
1470

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
586914732Cliquez/appuyez sur cette séquence : 3713

Google street view