Ulriken (643 mètres d'altitude) est la plus haute des sept montagnes (de syv fjell en norvégien) entourant la ville de Bergen. Elle fait partie du massif de Byfjellene et est reliée à Rundemanen par Vidden, le plateau.

Ulriken possède un téléphérique, Ulriksbanen. Fermé début 2006 pour des raisons de sécurité il fut rouvert au printemps de la même année. La crête où se trouve une tour de télévision, un restaurant et des télescopes est à 605m et n'est pas exactement le sommet, qui se trouve plus à l'est et culmine à 643m.

La montagne se constitue principalement d'un orthogneiss protérozoïque et, tectoniquement, elle fait partie des "nappes allochtones calédoniennes" de Norvège.

Les premiers roitelets locaux se sont installés au pied d'Ulriken, à Alrekstad. On a d'ailleurs retrouvé récemment deux tertres funéraires, ainsi que deux tombes dans Isdalen, une des vallées qui drainent sur Svartediket, au nord d'Ulriken. En ce qui concerne le plus grand des tertres, nommé Storhaugen, le grand tertre, il a été découvert en 1910 par le conservateur Haakon Shetelig du musée de Bergen, après avoir été évoqué par un écrivain local en 1779. Il mesure 24 mètres de long et 1,5 mètre de haut.

La première ascension célèbre d'Ulriken eu lieu en 1853. Henrik Ibsen, alors professeur de théâtre, en faisait partie. En 1896, les journaux évoquèrent le pionnier Johan N.L. Blytt, qui skiait sur la montagne, et la même année eu lieu le premier concours de saut à ski à Bergen. De nombreuses hytter furent rapidement construites, et la première course à skis de Bergen eu lieu en 1908 à Gimlebakken sur les pentes à l'ouest de Vasslifjellet, au sud est d'Ulriken. L'année suivante eu lieu la première compétition nationale de combinaison ski/saut à ski. En 1963, une marche réunit 4 000 participants et en 1967, 19 000.

Entre 1959 et 1964 fut construit Ulrikentunnelen, un tunnel ferroviaire reliant Bergen à Arna. D'une longueur de 7 660 mètres, il évite un long détour autour de Byfjellene.

La tour fut construite en 1959 et entra en service en 1960. La construction fut difficile en raison du transport des matériaux. La tour de béton mesure 40 mètres et l'antenne, 38 mètres.

Ulriksbanen, le téléphérique, fut construit par une compagnie suisse en 1961. De la station d'Haukelandsbakken à la station d'arrivée, il y a une distance de 1 120m. Le téléphérique est doté de deux cabines pouvant contenir chacune 25 passagers. Le trajet dure trois minutes et le téléphérique a une capacité de 375 passagers par heure. Le 9 juillet 1974 une cabine tomba et 4 personnes moururent dans l'accident. Il fut rouvert en 1979. L'affluence est d'environ 150 000 personnes par an.

Le restaurant ouvrit au début des années 1980.

Dans une vallée appelée Isdal, sur le versant nord de l'Ulriken, fut retrouvé le 29 novembre 1970 le cadavre de l'inconnue d'Isdal, une des plus fameuses affaires policières non élucidées de l'histoire de la Norvège.

Photographies by:
Smtunli, Svein-Magne Tunli - http://www.tunliweb.no/SM/English/sm_eng.htm - CC BY-SA 3.0
Statistics: Position
6766
Statistics: Rank
10210

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Sécurité
764125938Cliquez/appuyez sur cette séquence : 2832
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Google street view

Où pouvez-vous dormir près de Ulriken ?

Booking.com
523.592 visites au total, 9.230 Points d'interêts, 405 Destinations, 188 visites aujourd'hui.