Parc national de Sequoia

Sequoia National Park

( Parc national de Sequoia )

Le parc national de Sequoia (en anglais : Sequoia National Park) est un parc national américain situé en Californie, crée et protégé dès 1890 par le gouvernement fédéral, date de sa création. Il fait partie avec le parc national de Kings Canyon de la réserve de biosphère de Sequoia et Kings Canyon, reconnue en 1976 par l'UNESCO. Il est géré conjointement avec le parc de Kings Canyon par le National Park Service.

Le territoire du parc est agrandi ultérieurement à sa proclamation par le président Ulysses S. Grant. Il est renommé pour ses nombreux séquoias géants ; on y trouve notamment le General Sherman, un séquoia mesurant 83 mètres de hauteur : il est parfois considéré comme l'être vivant le plus volumineux de la planète (1 487 mètres cubes en 2002). De nombreux sentiers permettent de s'approcher de ces grands arbres et d'apprendre leur histoire.

Au moment où les premiers colons européens sont arrivés dans la région, la variole s'était déjà propagée dans la région, décimant les populations amérindiennes[réf. nécessaire]. Le premier colon européen à s'établir dans la région a été Hale Tharp (en) qui a construit une maison à partir d'une bûche de séquoia géante tombée dans la forêt géante à côté de Log Meadow. Tharp a permis à son bétail de faire paître la prairie, mais en même temps ce dernier avait un respect pour la grandeur de la forêt et a mené les premières batailles contre l'exploitation forestière dans la région. Tharp recevait de temps en temps des visites de John Muir qui restait dans la cabane en rondins de Tharp. Le Tharp's Log peut encore être visité aujourd'hui dans son emplacement d'origine situé dans la forêt géante.

Cependant, les tentatives de Tharp pour conserver les séquoias géants n'ont d'abord rencontré dans un premier temps qu'un succès limité. Dans les années 1880, des colons blancs cherchant à créer une société utopique ont fondé la colonie de Kaweah, à la recherche d'un succès économique dans le commerce du bois de séquoia. Cependant, les séquoias géants, contrairement à leurs parents de séquoias côtiers, ont été découverts plus tard et se sont donc mal adaptés à la récolte du bois, bien que des milliers d'arbres aient été abattus avant que les opérations d'abattage ne cessent finalement.

Le National Park Service a incorporé la forêt géante dans le parc national de Sequoia en 1890, l'année de sa fondation, cessant ainsi rapidement toutes les opérations d'exploitation forestière dans la forêt géante. Le parc s'est agrandi plusieurs fois au cours des décennies jusqu'à sa taille actuelle. L'une des extensions les plus récentes a eu lieu en 1978, lorsque les efforts de la base, dirigés par le Sierra Club, ont repoussé les tentatives de la Walt Disney Company d'acheter un ancien site minier de haute montagne au sud du parc pour l'utiliser comme station de ski. Ce site connu sous le nom de Mineral King a été annexé au parc. Son nom remonte au début de l'année 1873, lorsque les mineurs de la région ont formé le district minier de Mineral King. Ce dernier est le site développé le plus élevé au sein du parc et une destination populaire pour les routards.

Photographies by:
Jim Bahn - CC BY 2.0
Statistics: Position (field_position)
748
Statistics: Rank (field_order)
1848

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
276954381Cliquez/appuyez sur cette séquence : 7566

Google street view