Erriberriko Errege Jauregia

( Palais royal d'Olite )

Le palais royal est un château situé dans la ville d'Olite, dans la communauté forale de Navarre, en Espagne. Il était un des sièges du royaume de Navarre.

Charles III de Navarre, duc de Nemours et comte d'Évreux, commença au XVe siècle l'agrandissement d'un palais antérieur, et donna ainsi naissance au palais des rois de Navarre. Bien qu'il soit communément appelé château, la dénomination de palais est plus appropriée, puisqu'il s'agit d'une construction de type courtisan ou palatial, où les caractères défensifs s'effacent pour laisser place à des éléments d'architecture résidentielle.

Depuis qu'une noblesse de Champagne y régna, les châteaux sont d'une architecture plus semblable aux castels français qu'aux casas y torres des hidalgos castillans voisins ; ainsi en atteste le Palais des rois de Navarre, à Olite. Henri IV instaure ensuite le titre de Roi de France et de Navarre, quoique la Navarre rejoigne le royaume d'Espagne.
Le désordre apparent de son organisation est un de ses charmes les plus appréciés.

Cela est dû au fait que l'édifice actuel est le fruit de plusieurs campagnes de constructions et d'agrandissements menées durant plusieurs siècles, en dehors de tout projet d'ensemble, quoique la majorité des travaux aient été réalisés entre la fin du XIVe siècle et le début du XVe siècle. Le roi navarrais d'alors, Charles III, décida en effet de transformer le palais déjà existant en siège permanent de la monarchie et d'adapter à cet effet l'aménagement et la décoration.

L'ensemble, composé des différentes pièces, des jardins, fossés, et entouré de hautes murailles ponctuées de nombreuses tours, offre une silhouette spectaculaire. À l'époque, il fut considéré comme un des plus beaux palais d'Europe. L'on peut y distinguer deux enceintes : le Palacio Viejo, ou Palais vieux (XIIe et XIIIe siècles), transformé en Parador, et le Palacio Nuevo, ou Palais Neuf. À la suite de l'invasion castillane de la Navarre au XVIe siècle, le palais fut laissé plus ou moins à l'abandon et se détériora progressivement. Le pire advint en 1813, durant la Guerre d'Indépendance, lorsque le guérillero Francisco Espoz y Mina, craignant de voir les troupes napoléoniennes s'emparer de la forteresse, ordonna qu'on l'incendie.

L'état actuel de l'édifice est le fruit d'une restauration, encore inachevée, commencée au début du XXe siècle, et fondée sur le projet des architectes José et Javier Yárnoz, vainqueurs du concours organisé pour la remise en état du château. L'objectif des travaux est de retrouver la structure originale du palais. Néanmoins, la très riche décoration intérieure du palais ainsi les jardins extérieurs sont à jamais perdus.

icône décorative  Portail de la Navarre icône décorative  Portail des châteaux
Photographies by:
Statistics: Position (field_position)
1719
Statistics: Rank (field_order)
798

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
345962817Cliquez/appuyez sur cette séquence : 8624

Google street view