五台山

( Mont Wutai )

Le mont Wutai (chinois : 五台山 ; pinyin : wǔtái shān ; Wade : Wou-T'ai-Chan ; litt. « mont aux cinq terrasses ») ou Wutai Shan est l'une des quatre montagnes sacrées bouddhiques de Chine. Il culmine à 3 058 m au pic Yedou. Il est situé sur le territoire de la ville-préfecture de Xinzhou, dans la province du Shanxi, à seulement quelques dizaines de kilomètres au sud de l'une des cinq montagnes sacrées de Chine : le mont Heng et à moins de 300 km de Pékin. Il a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO le .

Sous les dynasties Sui (581 — 618) et Tang (618 — 907), on dénombre 360 temples attirant des religieux de Birmanie, Corée, Inde, Japon, Népal, Sri Lanka et Vietnam. Ils répandirent ensuite le culte de Manjushri dans le Sud-Est de l'Asie[1]. Dans un de ces monastères, en 840, le moine japonais Ennin reçut le baptême et put alors y adorer « la dent du Bouddha, précieuse entre toutes les reliques » (R. Lévy) ; son journal[2] décrit abondamment le mont Wutai à l'époque de la répression Tang.

Sous les dynasties Song (960 – 1279) et Yuan (1234/1279 – 1368), le nombre de temple se réduit, il n'en reste alors plus que 70 environ[1].

Sous la dynastie Ming (1368 – 1644), de nouveaux temples sont construits, on en dénombre 104[1].

Les monarques de la Dynastie Qing (1644 – 1912) y pratiquent des pèlerinages dans le but de stabiliser les relations sociales avec leurs alliés mongols, proches (la Mongolie-Intérieure est située à moins de 200 km au nord du mont Wutai et les Mandchous dirigeants qing sont des Toungouses, peuple culturellement proche des Mongols) on y dénombre lamaseries tibétaines et 97 communautés bouddhistes han y cohabitant[1].

En mille ans d'histoire, depuis la période Wei du Nord, neuf empereurs ont effectué 18 pèlerinages pour rendre hommage aux bodhisattvas. Ces pèlerinages ont donné lieu à l'ajout de différentes stèles et d'inscriptions[1].

↑ a b c d et e Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées UNESCO Journal d'un voyageur en Chine au IXe siècle, Albin Michel, Paris, 1961.
Photographies by:
Statistics: Position
3768
Statistics: Rank
30315

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Sécurité
189265743Cliquez/appuyez sur cette séquence : 9718
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Google street view

Où pouvez-vous dormir près de Mont Wutai ?

Booking.com
524.364 visites au total, 9.230 Points d'interêts, 405 Destinations, 46 visites aujourd'hui.