Kraï de l'Altaï

Le kraï de l'Altaï (en russe : Алта́йский край, Altaïski kraï) est un sujet de Sibérie de la fédération de Russie, dont la capitale est la ville de Barnaoul. Le nom « altaï », qui désigne le système montagneux, provient de la langue turque éponyme, et signifie « Montagnes dorées ». Mais contrairement à la république de l'Altaï, seulement une faible portion de ce territoire est couverte par ces montagnes. Rosstat lui attribue le code 01, et son code d'immatriculation est 22. La langue officielle est le russe, ainsi que l'allemand dans un raïon d'Halbstad. Le territoire se situe sur une grande plaine fertile, avec le piedmont de l'Altaï dans le sud du territoire.

Le territoire se situe en effet majoritairement sur la steppe de Koulounda, et elle est délimitée à l'est par l'Ob, qui prend source de la Biia et de la Katoun à Biïsk. Frontalier à l'est de l'oblast de Kemerovo-Kouzbass, la ...Lire la suite

Le kraï de l'Altaï (en russe : Алта́йский край, Altaïski kraï) est un sujet de Sibérie de la fédération de Russie, dont la capitale est la ville de Barnaoul. Le nom « altaï », qui désigne le système montagneux, provient de la langue turque éponyme, et signifie « Montagnes dorées ». Mais contrairement à la république de l'Altaï, seulement une faible portion de ce territoire est couverte par ces montagnes. Rosstat lui attribue le code 01, et son code d'immatriculation est 22. La langue officielle est le russe, ainsi que l'allemand dans un raïon d'Halbstad. Le territoire se situe sur une grande plaine fertile, avec le piedmont de l'Altaï dans le sud du territoire.

Le territoire se situe en effet majoritairement sur la steppe de Koulounda, et elle est délimitée à l'est par l'Ob, qui prend source de la Biia et de la Katoun à Biïsk. Frontalier à l'est de l'oblast de Kemerovo-Kouzbass, la limite est marquée par la crête de Salaïr. Au nord, l'oblast de Novossibirsk borde le territoire, à l'ouest l'oblys de Pavlodar au Kazakhstan. Au sud, la province du Kazakhstan-Oriental délimite le territoire, ainsi que la république de l'Altaï au sud-est. Le sud de son territoire est parmi les premiers lieux peuplés d'Asie, avec les grottes de Denisova, de Tchagyrka et Okladinov. Ensuite, différents peuples conquirent ce territoire, depuis les Scythes, les Samoyèdes, les Xiongnu, avant d'être intégré à divers empires turcs au Moïen-Âge, depuis les Ruanruan, les Khaganat turcs, ouïgour jusqu'à l'Empire mongol au XIIIe siècle. Après la guerre Dzoungar-Qing, l'Altaï et ses chefs tribaux rejoignent volontairement en 1756 l'Empire russe.

En 2023, la population du kraï s'élevait à 2 130 950 habitants, en baisse depuis la dislocation de l'URSS en raison de l'exode rural, même si les villes comme Barnaoul et Biïsk sont aussi touchées. Plus de 90 % de sa population est Russe, le reste étant principalement soit Allemands soit Ukrainiens. Sa population travaille surtout dans l'agriculture, le territoire étant la plus grande région agricole de Russie. Sinon, l'industrie et le secteur du commerce est présente dans les centres urbains, tout comme le secteur du transport. Mais ces dernières années, la partie sud où se trouvent les contreforts de l'Altaï ont vu le secteur touristique fortement se développer, avec la station thermale et de ski de Belokourikha, mais aussi dans l'est du territoire avec le parc national de Salaïr. Au total, son PIB s'élevait à 550 milliards de roubles en 2018.

Photographies by:
SilvioMartin - CC BY-SA 4.0
Statistics: Position
2094
Statistics: Rank
59218

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
172936458Cliquez/appuyez sur cette séquence : 6635

Google street view

Où pouvez-vous dormir près de Kraï de l'Altaï ?

Booking.com
489.284 visites au total, 9.196 Points d'interêts, 404 Destinations, 111 visites aujourd'hui.