Isthme de Courlande

Kuršių nerija

( Isthme de Courlande )

L’isthme de Courlande ou flèche curonienne (en lituanien : Kuršių nerija ; en russe : Куршская коса, Kourchskaïa kossa ; en allemand : Kurische Nehrung) est une flèche littorale située en Lituanie et en Russie, proche de l'ancienne Courlande.

La formation de l’isthme de Courlande a débuté il y a quelque 5 000 ans. L’isthme de Courlande abrite certaines des plus hautes dunes d’Europe. La hauteur moyenne est de 35 m mais, à certains endroits, les dunes dépassent 60 m.

D'après la mythologie lituanienne, l'isthme s'est créé quand des dieux lituaniens de la mer de Prusse créèrent une tempête pour exprimer leur colère. Neringa, la fille de Karvaiitis, qui protégeait les lituaniens de la côte créa une barrière de sable pour protéger la population de la tempête.

La déforestation de l'isthme due à l'érosion, les coupes de bois, le surpâturage du bétail et la construction de navires au cours du siège de Königsberg en 1757 conduisit à des mouvements de dunes qui changèrent la configuration de l'isthme et submergèrent des villages entiers. Les efforts de revégétalisation et de reforestation commencèrent en 1825, sous l'impulsion opiniâtre d'un employé des postes, Georg Kuwert, et de son père Gottlieb. Sur plus d'un siècle des centaines de personnes se sont relayées pour d'abord fixer les dunes avec une variété d'herbe des sables aux racines profondes. Ils ont ensuite planté plusieurs sortes de pins et de bouleaux sur des milliers d'hectares et la plus grande partie (70 %) de l'isthme est désormais couverte de forêts - dont une curiosité, la forêt Dansante.

Pendant la seconde guerre mondiale, les habitants de l'isthme durent migrer en Allemagne. Ainsi, pendant la période d'après-guerre, la flèche curonienne était dépourvue de la population curonienne. Aujourd'hui, l'isthme est occupé au nord par des lituaniens et au sud par des russes. Il ne reste plus qu'une toute petite minorité de Curoniens qui y habitent désormais.

Le 4 mai 2006, un incendie forestier se déclencha dans le nord de l'isthme et 235 hectares de forêt brûlèrent.

Le 20 septembre 2018, le maire de Nida ainsi que l'ambassadeur de France en Lituanie ont inauguré un monument à la mémoire des prisonniers français qui étaient à Nida pendant la Première Guerre mondiale.

Photographies by:
A.Savin - FAL
Statistics: Position (field_position)
433
Statistics: Rank (field_order)
3124

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
182547396Cliquez/appuyez sur cette séquence : 7175

Google street view