Horloge astronomique de Prague

Staroměstský orloj

( Horloge astronomique de Prague )

L'horloge astronomique de Prague (en tchèque Pražský orloj) est une horloge astronomique médiévale qui se trouve à Prague, capitale de la Tchéquie, sur la place de la Vieille-Ville. L'horloge est située sur le mur sud de l'hôtel de ville. Le monument a un fort attrait touristique : dès que sonnent les heures, des centaines de personnes se pressent à ses pieds pour l'observer s'animer et la photographier.

 
L'horloge astronomique de Prague.

L'horloge aurait été construite par le maître horloger Hanus [1] le 9 octobre 1410. La légende veut que l’on ait crevé les yeux à l’horloger Hanus, pour l’empêcher de reproduire son chef-d’œuvre ailleurs.

L'horloge s’anime toutes les heures jusqu'à 21 heures : les Douze Apôtres défilent au-dessus du cadran du haut, servant à lire l’heure (c’est un cadran 24 heures) et la position de la Lune et du Soleil tandis que le cadran du bas affiche le Saint du jour ainsi que les signes astrologiques. Prague dépendait alors de l'université de Louvain et de ce fait une autre horloge lui ressemble beaucoup, mais sans les automates, en la cathédrale de Saint-Omer.

Cette horloge a été réparée plusieurs fois depuis sa création au XIVe siècle : dès la première année de sa mise en service, elle s'arrêta. Bien que de nombreux maîtres horlogers aient tenté de la remettre en route il fallut attendre 60 ans pour voir ses aiguilles à nouveau avancer sur le cadran. Les gens pensaient que l'horloge était maudite et qu'elle ne voulait pas être réparée, notamment à cause de ce que l'on avait fait à son créateur qui d'ailleurs, toujours d'après la croyance populaire lui avait lui même jeté un sort avant de se suicider au sein de son œuvre par vengeance envers les habitants de Prague. Malédiction qui allait alors s'abattre sur Prague avec l'apparition de la peste. La légende raconte aussi que cette horloge peut prédire l'avenir à condition de sacrifier sa vie. Après avoir été brûlée par les Allemands dans leur fuite, en 1945 elle fut entièrement restaurée en 1948. Elle a été de nouveau réparée en 1994 et en 2006.

Elle est décorée dans sa partie haute par quatre allégories représentant de gauche à droite :

la vanité, avec son miroir ; l’avarice, un commerçant avec sa bourse ; la mort, un squelette qui appelle avec une clochette ; la convoitise (ou envie) un prince turc, avec sa mandoline.
https://www.prague.fr/horloge-astronomique
Photographies by:
Ray Swi-hymn from Sijhih-Taipei, Taiwan - CC BY-SA 2.0
Statistics: Position (field_position)
2080
Statistics: Rank (field_order)
609

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
237481956Cliquez/appuyez sur cette séquence : 8353

Google street view