Grand Bouddha de Leshan

乐山大佛

( Grand Bouddha de Leshan )

Le Grand Bouddha de Leshan (chinois simplifié : 乐山大佛 ; chinois traditionnel : 樂山大佛 ; pinyin : lèshān dàfó) est une statue monumentale de Bouddha taillée dans la falaise du mont Lingyun (凌云山, língyún shān, « la montagne qui monte dans les nuages »), sur la rive est de la rivière Min dans la région du mont Emei, au Sichuan. Édifié approximativement entre 713 et 803, il doit son existence — dit la légende — à un moine bouddhiste qui souhaitait protéger les marins empruntant le périlleux confluent des trois rivières : Dadu he (大渡河), Qingyi (青衣江) et Min (岷江) et prévenir les inondations de la ville de Leshan. Il se situe au sud de la province du Sichuan, en Chine.

Ce site, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1996, et premier lieu d’établissement...Lire la suite

Le Grand Bouddha de Leshan (chinois simplifié : 乐山大佛 ; chinois traditionnel : 樂山大佛 ; pinyin : lèshān dàfó) est une statue monumentale de Bouddha taillée dans la falaise du mont Lingyun (凌云山, língyún shān, « la montagne qui monte dans les nuages »), sur la rive est de la rivière Min dans la région du mont Emei, au Sichuan. Édifié approximativement entre 713 et 803, il doit son existence — dit la légende — à un moine bouddhiste qui souhaitait protéger les marins empruntant le périlleux confluent des trois rivières : Dadu he (大渡河), Qingyi (青衣江) et Min (岷江) et prévenir les inondations de la ville de Leshan. Il se situe au sud de la province du Sichuan, en Chine.

Ce site, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1996, et premier lieu d’établissement en Chine du bouddhisme (dès le premier siècle de notre ère), est, par ses dimensions, le plus grand Bouddha du monde antérieur au XXe siècle,, et la plus haute statue de Maitreya, avec ses 71 mètres de haut pour 28 mètres de large.

 
Tête de la statue, dont les dimensions sont à comparer avec la taille des spectateurs qui se trouvent derrière.

Sa réalisation débuta approximativement en 713 durant le règne de Xuanzong (712-756), de la dynastie Tang, et prit fin en l'an 803, sous l'empereur Dezong (779-805)[1]. Sa construction fut entreprise sous la direction d'un moine du nom de HǎiTōng, abbé du monastère de LíngYún. Il espérait que la représentation de Maitreya, le Bouddha du futur[N 1], calmerait les eaux turbulentes que redoutaient les navires qui descendaient le cours du fleuve. Quand le financement du projet se trouva menacé, on rapporte qu'il se serait arraché les yeux pour prouver sa piété et sa sincérité. Il aurait ensuite passé le reste de sa vie dans une caverne, ancienne tombe abandonnée[2].

Après sa mort, cependant, la construction fut interrompue du fait de l'insuffisance du financement. Soixante-dix ans plus tard environ, un jiedushi (gouverneur militaire dans la Chine des Tang) décida de financer le projet, et la construction fut terminée par les disciples de Haitong en 803.

Il semble que la construction massive ainsi créée amena à extraire de la falaise une telle quantité de matériaux, déposés ensuite dans le lit du fleuve, que ces travaux réduisirent effectivement les remous du fleuve, rendant désormais les eaux propices à la navigation.

site Travel in China Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Langmead 134


Erreur de référence : Des balises <ref> existent pour un groupe nommé « N », mais aucune balise <references group="N"/> correspondante n’a été trouvée

Photographies by:
Blarandion - CC BY-SA 4.0
Giorgioglobe - CC BY-SA 4.0
Ihtc2015 - CC BY-SA 4.0
Zones
Statistics: Position (field_position)
15
Statistics: Rank (field_order)
40698

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
179825346Cliquez/appuyez sur cette séquence : 7174

Google street view