Cathédrale Sainte-Marie de Tokyo

カトリック関口教会

( Cathédrale Sainte-Marie de Tokyo )

La cathédrale Sainte-Marie de Tokyo (東京カテドラル聖マリア大聖堂, Tōkyō Katedoraru Sei Maria Daiseidō) est située dans le quartier Sekiguchi, de l'arrondissement de Bunkyō, à Tokyo, au Japon. Elle est le siège de l'archidiocèse de Tokyo.

Le bâtiment originel, construit en 1899 en bois dans un style gothique, est détruit pendant la Seconde Guerre mondiale. La cathédrale actuelle en béton armé, conçue par l'architecte Kenzō Tange, avec l'aide de Wilhelm Schlombs (en) est érigée à partir de 1961, avant d'être consacrée en 1964.

En 1899, les étudiants du séminaire des missionnaires français construisent l'édifice qu'ils utilisent alors en tant que chapelle. D'architecture gothique et construit en bois, il devient l'année d'après l'église de la paroisse de Sekiguchi. Ce n'est qu'en 1920 que l'église est élevée au rang de cathédrale de l'archidiocèse de Tokyo. Quelques années auparavant, en 1911, un missionnaire français avait fait construire une reproduction de la grotte de Massabielle, qui est toujours présente aux alentours de la nouvelle cathédrale[1].

En 1945, le bâtiment est totalement détruit par un incendie causé par les bombardements alliés sur la ville. À la fin de la guerre, la reconstruction de la cathédrale est confiée à l'architecte Kenzō Tange, aidé à la fois par Wilhelm Schlombs et par le diocèse de Cologne[1]. Les travaux débutent en 1961 et s'achèvent trois ans plus tard.

↑ a et b (en) « History of St. Mary's Cathedral », sur www.tokyo.catholic.jp (consulté le 23 avril 2013).
Photographies by:
Morio - CC-BY-SA-3.0
Statistics: Position (field_position)
1619
Statistics: Rank (field_order)
840

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
759864312Cliquez/appuyez sur cette séquence : 5683

Google street view