Pont de racines vivant

जीवित जड़ सेतु

( Pont de racines vivant )

Les ponts de racines vivantes sont une mise en forme des arbres commune dans la partie sud de l'État de Meghalaya, au nord-est de l'Inde. Ils sont fabriqués à la main à partir des racines aériennes de figuiers à caoutchouc (Ficus elastica,) par les peuples Khasi et Jaintia des les régions montagneuses de la partie méridionales du plateau de Shillong. Des ponts de racines ont également été observés dans l’État indien du Nagaland.

Des ponts-racines vivants ont également été créés en Indonésie à Jembatan akar, sur l'île de Sumatra, et dans la province banten de Java, par les Baduys,.

Le peuple Khasi ne sait pas quand ni comment a commencé la tradition des ponts-racines. La plus ancienne trace écrite des ponts-racines vivants de Sohra (Cherrapunji) est celle du lieutenant Henry Yule, qui exprime son étonnement à leur sujet en 1844 dans le Journal of the Asiatic Society of Bengal[1].

 
Ce pont racine vivant est le plus long exemple connu.
Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Readers
Photographies by:
Zones
Statistics: Position (field_position)
270
Statistics: Rank (field_order)
4914

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
574326198Cliquez/appuyez sur cette séquence : 3269

Google street view