Parc national du Triglav

Triglavski narodni park

( Parc national du Triglav )

Le parc national du Triglav (Triglavski Narodni Park en slovène) est le seul parc national de Slovénie. Il tire son nom de la plus haute montagne du pays, le Triglav, située au centre du parc. Le sommet culmine à une altitude de 2 864 mètres. Le parc est localisé au nord-ouest du pays, non loin des frontières autrichienne et italienne. Il couvre la partie orientale des Alpes juliennes, sur environ 4 % du territoire de la Slovénie avec environ 840 km2. La création de la première zone protégée du parc remonte à 1924. Il permet non seulement la conservation mais favorise aussi la réalisation de nombreuses recherches scientifiques.

Le parc national du Triglav (Triglavski Narodni Park en slovène) est le seul parc national de Slovénie. Il tire son nom de la plus haute montagne du pays, le Triglav, située au centre du parc. Le sommet culmine à une altitude de 2 864 mètres. Le parc est localisé au nord-ouest du pays, non loin des frontières autrichienne et italienne. Il couvre la partie orientale des Alpes juliennes, sur environ 4 % du territoire de la Slovénie avec environ 840 km2. La création de la première zone protégée du parc remonte à 1924. Il permet non seulement la conservation mais favorise aussi la réalisation de nombreuses recherches scientifiques.

Une première proposition de création d'un parc a été lancée entre 1906 et 1908 mais celle-ci n'a pas été retenue. Ce n'est qu'en 1924 qu'une première zone de conservation alpine de près de 16 km2 a été créée dans la vallée des lacs du Triglav[1],[2]. En 1961, cette zone fut officiellement transformée en un parc national pour une superficie de 20 km2. En 1981, il fut étendu à sa taille actuelle qui est de 83,8 km2. En 2003, les Alpes juliennes furent ajoutés au réseau de l'UNESCO en tant que réserve de biosphère avec pour zone centrale le parc[1],[2],[3].

En 1777, l'explorateur Balthasar Hacquet (1739-1815) tenta pour la première fois d'escalader le mont Triglav. Ce n'est pourtant qu'en 1778 que le sommet fut vaincu par trois habitants de la localité proche de Bohinjska Bistrica, Luka Korošec, Matija Kos et Štefan Rožič, ainsi que l'Allemand Lovrenc Willomitzer[4].

↑ a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées TNPGeo ↑ a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Lonely (en) « MAB Biosphere Reserves Directory - Biosphere Reserve Information - Julian Alps, Slovenia », UNESCO (consulté le 19 août 2008). (en) « Mountaineering », Triglav National park (consulté le 5 août 2008)
Photographies by:
Markus Bernet - CC BY-SA 2.0
Statistics: Position (field_position)
1657
Statistics: Rank (field_order)
840

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
357628149Cliquez/appuyez sur cette séquence : 8262

Google street view