Ladonia

Ladonia

La République Royale de Ladonia (en suédois: Ladonien) est une micronation, proclamée en 1996 à la suite d'une bataille judiciaire de longues années entre l'artiste Lars Vilks et les autorités de Suède à propos de deux sculptures dont il est l'auteur. Le territoire revendiqué se situe dans la réserve naturelle de Kullaberg, formant une enclave dans le Sud du pays. Elle n'est reconnue par aucune nation, seulement par d'autres micronations.

Localisation sur la carte de Suède 
Ladonia 
Voir l’image vierge 

Localisation sur la carte de Suède

Ladonia.

En 1980, Lars Vilks commence la construction de deux sculptures, Nimis ("Sans titre", une structure composée de 75 tonnes de bois déposé par la mer) et Arx ("forteresse", faite en pierre) dans la réserve de Kullaberg, dans le Nord-Ouest de la Scanie, près du village d'Arild, commune de Höganäs[1]. L'emplacement des sculptures est difficile à atteindre et elles ne sont connues que deux ans après leur élévation, lorsque le conseil municipal déclare ces sculptures comme des bâtiments et qu'en conséquence, au vu de la loi, elles doivent être détruites. Les sculptures deviennent pourtant une attraction touristique[2].

Vilks fait appel de la décision, mais perd. Il fait appel à plusieurs reprises, le gouvernement suédois propose sa médiation. Nimis est alors racheté auprès de Vilks par Christo et Jeanne-Claude, après la mort de Joseph Beuys, qui en était devenu propriétaire en 1984[3].

En 1996, Vilks déclare la micronation de Ladonia en signe de protestation envers le conseil local[4].

En 1999, une autre sculpture, Omfalos, est créée. Elle est faite de pierres et de béton, fait 1,61 m de hauteur pour un poids d'une tonne. La Fondation Gyllenstiernska Krapperup, formée pour promouvoir l'art et la culture, porte plainte. En août 1999, le tribunal du district ordonne son retrait. La fondation demande aussi le retrait de Nimis et d'Arx, mais le tribunal rejette sa demande. Elle fait appel à la Cour Suprême, qui rejette aussi sa demande. La police ne peut pas identifier Vilks comme l'auteur, mais le tribunal considère que si.

La suppression d'Omfalos fait l'objet d'une controverse. Vilks demande un moyen acceptable de retirer son œuvre. Il propose de la faire exploser le 10 décembre 2001, le jour de la remise du prix Nobel de la paix. Le conseil du comté prend une décision le 7 décembre qui ne sera révélé que le 10. Entre-temps, l'artiste Ernst Billgren (sv) rachète la sculpture à Vilks et demande qu'elle ne soit pas endommagée. Dans les premières heures du 9 décembre, un bateau-grue envoyé par les autorités enlève la sculpture et une facture de 92 500 couronnes est envoyée à Vilks. Malgré la demande du nouveau propriétaire, la sculpture est endommagée durant la manutention.

Par la suite, Vilks demande au conseil local pour élever un monument rendant hommage à Omfalos là où elle se trouvait. Une autorisation est accordée, sous condition que le monument ne fasse pas plus de 8 cm de haut. Cette condition est respectée, l'œuvre est inaugurée le 27 février 2002.

En juillet 2006, un site web satirique, "les Forces de la Coalition Armée des Internet" ("the Armed Coalition Forces of the Internets" (ACFI)), déclare la guerre à la micronation, sous prétexte qu'elle n'a pas reconnu les droits à Internet et au piratage à ses citoyens.

En 2013, la reine est Carolyn de Ladonia, le président est Christopher Mathéos et le vice-président est le lieutenant-colonel Son Illustre Altesse Osborne Wrigley-Pimley-McKerr III, comte Wrigley de Håle. Les élections de 2016 et 2019[5] ne dégagent pas de vainqueur et la présidence est depuis assumée par « les vielles chaussures du Président »[6].

Après avoir aboli le poste de président en novembre 2019, Frans Brood est élu Premier ministre par le Conseil royal en mars 2020[7].

(en) Vicente Bicudo de Castro et Ralph Kober, The Royal Republic of Ladonia: A Micronation built of Driftwood, Concrete and Bytes, 15 avril 2019 (DOI 10.21463/shima.13.1.10, lire en ligne) (en) John Ryan, Micronations, p. 136 « Reportage culture - «Passeport pour l'utopie», un inventaire des micronations », sur RFI, 4 juillet 2020 (consulté le 5 avril 2021) (en-US) Lyn Mettler, « Countries in the making: 8 micronations open to visitors », sur Fox News, 12 octobre 2015 (consulté le 13 avril 2020) (en-US) « President Election: Candidates ⋆ Election 2010 ⋆ The Ladonia Herald », sur The Ladonia Herald, 29 novembre 2009 (consulté le 18 février 2020) (en) « The President and Vice President | Ladonia » (consulté le 22 janvier 2020) (en-US) « Prime Minister of Ladonia ⋆ Ministries ⋆ The Ladonia Herald », sur The Ladonia Herald, 24 mars 2020 (consulté le 8 juin 2020)
Photographies by:
Erik Daugaard - CC BY 2.0
Statistics: Position (field_position)
1109
Statistics: Rank (field_order)
1302

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
519732846Cliquez/appuyez sur cette séquence : 2211

Google street view