Рождественская церковь (Нижний Новгород)

( Église de Notre-Dame de Nijni Novgorod )

L'église du synaxe de Notre-Dame(russe : Церковь Собора Пресвятой Богородицы), mieux connue sous le nom église de Notre-Dame ou Stroganov est une église orthodoxe russe, située à la rue Rojdestvenskaïa (rue de la Nativité) à Nijni Novgorod. Elle a été construite en 1696-1719 sur les fonds du richissime marchand Grigori Stroganov. C'est l'un des meilleurs exemples de style Stroganov. Elle a le statut de monument d'architecture d'importance fédérale. L'église est parfois nommée erronémen tglise de la Nativité-de-la-Vierge (russe : Церковь Рождества Богородицы), nom d'une ancienne église, maintenant démolie, avoisinant l'église actuelle. C'est cette ancienne église`qui a donné le nom à la rue.

 L'église Stroganov sur la photo peinte de Kareline et Chichkine

La construction de l'église a commencé en 1696. Elle était presque terminée en 1701, mais un incendie y a éclaté. L'église brûlée a été restaurée par la femme du marchand Grigori Stroganov - Maria Iakolevna. Elle a été consacrée en 1719 par l'archevêque Pitirim de Nijni Novgorod et Alatyr (1719-1738)[1].

En 1722, l'église a été fermée par Pierre le Grand jusqu'à sa mort (1725). L'église a souvent souffert d'incendies (en 1768, 1782, 1788). En 1807-1812, Alexandre Stroganov effectue des réparations majeures. En 1820-1823, Agustín de Betancourt construit un mur de briques sous l'église. Le clocher était relié au porche par un passage couvert. Dans les années 1870 et 1880, l'église a été complètement restaurée selon les plans de Lev Dahl et Robert Kilevain.

Dans les années 1860, le clocher commence à se pencher et, en vingt ans, s'est dévié de 1,2 mètre. En 1887, ses niveaux supérieurs ont été démantelés et récoltés[Quoi ?] à nouveau.

Dans la période soviétique, il est décidé de détruire l'église, mais l'archiprêtre de l'église Sergueï Veïssov (1915-1934) qui avait recueilli des documents historiques et des photographies, a prononcé plusieurs conférences sur la signification culturelle du baroque Stroganov et il a été décidé de conserver cet édifice. Un musée de la religion et de l'athéisme est installé dans l'ancienne église par les autorités communistes. Sergueï Veïssov est nommé directeur par intérim du musée, et le hiéromoine Spiridon en est devenu le gardien.

L'église est rendue au culte en 1993 et consacrée le 3 juillet 1993.

Le 24 juillet 2008, le Premier ministre Vladimir Poutine fait don d'une icône de la Résurrection de Jésus au diocèse de Nijni Novgorod. L'icône est volée à l'église le 22 octobre 2004 (?). En 2007, l'icône est achetée par un collectionneur en Estonie et est apportée en Russie. Quand il a ete avéré que cette icône faisait partie du catalogue des objets volés, elle a été rendue à l'Église orthodoxe russe.

Contre l'église, se trouve un édifice du patrimoine protégé, l'hôtel particulier Kostromine, construit au début du XIXe siècle.

« Нижегородская Митрополия », sur Сайт Нижегородской Митрополии (consulté le 30 mai 2017)
Photographies by:
Statistics: Position
3714
Statistics: Rank
30630

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Sécurité
473156928Cliquez/appuyez sur cette séquence : 5656
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Google street view

Où pouvez-vous dormir près de Église de Notre-Dame de Nijni Novgorod ?

Booking.com
527.111 visites au total, 9.232 Points d'interêts, 405 Destinations, 948 visites aujourd'hui.