Désert d'Atacama

Desierto de Atacama

( Désert d'Atacama )

Le désert d'Atacama est une région hyperaride d'Amérique du Sud située entre l'océan Pacifique Sud et la zone volcanique centrale des Andes, dans le nord du Chili et l'extrême sud du Pérou. L'Atacama est connu pour être une des régions les plus arides sur Terre. Certains secteurs peuvent en effet être totalement privés de précipitations pendant plus de 50 ans. C'est un désert d'abri coincé entre la fosse océanique d'Atacama et la cordillère des Andes. Il est situé dans le nord du pays et couvre la région d'Arica et Parinacota, la région de Tarapacá, la région d'Antofagasta et le nord de la région d'Atacama. Le désert d'Atacama forme une écorégion terrestre définie par le Fonds mondial pour la nature (WWF), qui appartient au biome des déserts et brousses xériques de l'écozone néotropicale. Il inclut les villes d'Antofagasta, de Calama, d'Arica, d'Iquique et de Copiapó qui comptent toutes plus de 100 000 habitants.

Pays aymara, l'Atacama offre une ligne volcanique, marqu...Lire la suite

Le désert d'Atacama est une région hyperaride d'Amérique du Sud située entre l'océan Pacifique Sud et la zone volcanique centrale des Andes, dans le nord du Chili et l'extrême sud du Pérou. L'Atacama est connu pour être une des régions les plus arides sur Terre. Certains secteurs peuvent en effet être totalement privés de précipitations pendant plus de 50 ans. C'est un désert d'abri coincé entre la fosse océanique d'Atacama et la cordillère des Andes. Il est situé dans le nord du pays et couvre la région d'Arica et Parinacota, la région de Tarapacá, la région d'Antofagasta et le nord de la région d'Atacama. Le désert d'Atacama forme une écorégion terrestre définie par le Fonds mondial pour la nature (WWF), qui appartient au biome des déserts et brousses xériques de l'écozone néotropicale. Il inclut les villes d'Antofagasta, de Calama, d'Arica, d'Iquique et de Copiapó qui comptent toutes plus de 100 000 habitants.

Pays aymara, l'Atacama offre une ligne volcanique, marquant la frontière entre le Chili, la Bolivie et l'Argentine. Cette barrière naturelle, est composée de volcans actifs frôlant les 6 000 mètres, entourés de lagunes turquoise, de geysers et de vallées encaissées. Le désert d'Atacama est renommé pour ses nuits étoilées du fait de sa situation dans la zone intertropicale, combinant sécheresse extrême, altitude et très faible pollution lumineuse. Plusieurs observatoires astronomiques internationaux se sont ainsi établis dans ce désert « extraterrestre » où la NASA a testé de petits véhicules avant qu'ils aillent explorer Mars. Le robot sur quatre roues baptisé Zoë (en) a trouvé des colonies de bactéries et des lichens sur deux sites distincts de ce désert qui présente pourtant la plus faible densité d'activité organique de la Terre.

La rivalité engendrée pour l'Atacama et surtout le territoire des Charcas entre, d'une part le Chili soutenu par la Grande-Bretagne, relayant en partie les intérêts des grandes puissances européennes, et d'autre part, le Pérou et la Bolivie républiques solidaires par un traité de défense à l'origine, est la cause de la guerre du Pacifique, encore dénommée guerre du salpêtre ou du nitrate, qui dura de 1879 à 1884. La guerre du désert en 1880 mit aux prises l'armée chilienne et l'armée bolivienne, avec les batailles incertaines de Pisagua, Tacna, Tarapaca et Arica. La prise de Morro de Arica amène la victoire définitive du Chili et le retrait précipité de la Bolivie.

Photographies by:
Statistics: Position (field_position)
556
Statistics: Rank (field_order)
2457

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
593761482Cliquez/appuyez sur cette séquence : 3796

Google street view