Cercle de fées

Les cercles de fées sont de petites aires circulaires sans végétation, de forme globalement arrondie ou polygonale, présentes dans divers sites du globe, dont les prairies sèches naturelles du sud-ouest de l'Afrique australe, le nord-ouest de l'Australie et le Brésil.

Vues du ciel, ces taches forment des motifs ou patterns relativement réguliers ne pouvant pas être dus au hasard,,. De nombreuses hypothèses ont été envisagées et puis réfutées pour expliquer cette curiosité naturelle : pluies de météorites, radioactivité, sol toxique, remontées de gaz. La présence de certaines espèces de termites a particulièrement retenu l'attention des chercheurs (cf. une étude publiée en 2013).

Des hypothèses scientifiques, publiées entre 2014 et 2016, envisagent une auto-organisation de l'écosystème, permise par la conjonction de contrôle abiotique et biotique, sans doute dans le cadre d'une compétition hydrique et pour les nutriments, et un phénomène au moins partiellement déterminé par la pluviométrie et la biodisponibilité de l'eau.

Une étude publiée en janvier 2017 conclut que les origines du phénomène peuvent être multiples, parmi les causes énumérées ci-dessus.

Destinations