Cathédrale Ghazanchetsots

Qazançı kilsəsi

( Cathédrale Ghazanchetsots )

La cathédrale Ghazanchetsots ou cathédrale Saint-Sauveur Ghazanchetsots (en arménien Սուրբ Ամենափրկիչ Ղազանչեցոց Եկեղեցին) est une des plus grandes églises du monde arménien. Construite au XIXe siècle à Chouchi (actuel Haut-Karabagh), elle est désaffectée à la suite des massacres de Chouchi en 1920. Au cours du XXe siècle, elle connaît ensuite différentes utilisations avant d'être endommagée en 1992 durant la première guerre du Haut-Karabagh entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Elle est ensuite restaurée, mais se voit intentionnellement bombardée par les forces azerbaidjanaises le , dans le cadre de la seconde guerre du Haut-Karabagh....Lire la suite

La cathédrale Ghazanchetsots ou cathédrale Saint-Sauveur Ghazanchetsots (en arménien Սուրբ Ամենափրկիչ Ղազանչեցոց Եկեղեցին) est une des plus grandes églises du monde arménien. Construite au XIXe siècle à Chouchi (actuel Haut-Karabagh), elle est désaffectée à la suite des massacres de Chouchi en 1920. Au cours du XXe siècle, elle connaît ensuite différentes utilisations avant d'être endommagée en 1992 durant la première guerre du Haut-Karabagh entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Elle est ensuite restaurée, mais se voit intentionnellement bombardée par les forces azerbaidjanaises le , dans le cadre de la seconde guerre du Haut-Karabagh. Passée sous contrôle azerbaidjanais à l'issue de la guerre, la cathédrale fait l'objet d'une restauration controversée en 2021.

 
Vue depuis le sud-ouest, avec la tour-clocher à gauche.

La cathédrale a été construite entre 1868 et 1887, alors que sa tour-clocher, séparée de l'édifice, date de 1858[1], sur le modèle de la cathédrale d'Etchmiadzin[2]. À cette époque, Chouchi relève, au sein de l'Empire russe, du gouvernement d'Elizavetpol.

Elle est désaffectée à la suite des massacres de Chouchi de 1920, pendant la guerre civile soviétique[3]. La ville est alors intégrée à l'oblast autonome du Haut-Karabagh, au sein de la République socialiste soviétique d'Azerbaïdjan. La cathédrale sert ensuite de grenier à blé puis de garage[1], avant de devenir un dépôt d'armes pour les Azerbaïdjanais de 1989 à 1992, lors de la première guerre du Haut-Karabagh, au cours de laquelle elle est endommagée[3].

Après la prise de la ville par les Arméniens, elle est restaurée, avec notamment la reconstruction de la coiffe et le remplacement des anges de la tour-clocher[4].

Le 8 octobre 2020, pendant la seconde guerre du Haut-Karabagh, des frappes azerbaidjanaises contre la ville de Chouchi vise la cathédrale et détruisent sa toiture et ses vitraux[5].

Elle fait l'objet d'une « restauration » controversée par l'Azerbaïdjan en 2021. Le toit en forme de pointe du clocher est supprimé pour être transformé en coupole. Le gouvernement azerbaidjanais déclare vouloir restaurer l'édifice dans son apparence d'origine, précisant que le toit du clocher a été ajouté par les Arméniens après la première guerre du Haut-Karabagh. Cependant, des photos datant du début du XXe siècle montre que le toit existait déjà dans la même forme qu'en 2020 [6]. Le gouvernement arménien crie au « vandalisme », alors que l'International Association of Genocide Scholars y voit un pas de plus dans la politique de génocide culturel menée par Bakou à l'encontre des Arméniens[7].

↑ a et b (en) Nicholas Holding, Armenia and Nagorno-Karabagh, Bradt Travel Guides, 2006 (ISBN 978-1841621630), p. 214. (en) Levon Chorbajian, Patrick Donabedian et Claude Mutafian, The Caucasian Knot: The History and Geopolitics of Nagorno-Karabagh, Zed Books, Londres, 1994 (ISBN 1-85649-288-5), p. 84 ↑ a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Mavian 222 Sèda Mavian, op. cit., p. 223. (en) Siranush Ghazanchyan, « Journalists wounded in second attack on Ghazanchetsots Church in Shushi », sur Radio publique d'Arménie, 8 octobre 2020 (en) Joshua Kucera, « Azerbaijan begins controversial renovation of Armenian church », sur eurasianet, 7 mai 2021 (en) « IAGS members see imminent genocidal threat deriving from Azerbaijan and Turkey against Artsakh », sur armenpress.am (consulté le 16 novembre 2022)
Photographies by:
Ondřej Žváček - CC BY 2.5
Statistics: Position (field_position)
1351
Statistics: Rank (field_order)
1029

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sécurité
678521439Cliquez/appuyez sur cette séquence : 5629

Google street view